abstrait

(Mot repris de abstrairont)

abstrait, e

[ apstrɛ, ɛt] adj.
1. Qui résulte d'une abstraction ; qui procède de l'abstraction : La bonté et la haine sont des idées abstraites
des concepts : Blancheur et politesse sont des noms abstraits
2. Difficile à comprendre parce que trop éloigné du réel : Un raisonnement abstrait
3. Se dit d'un courant artistique qui rejette la représentation de la réalité tangible : Art abstrait

abstrait

ABSTRAIT, AITE. adj. Qui participe de l'abstraction.

Terme abstrait, Terme qui désigne par abstraction une Qualité considérée toute seule et séparée du sujet, par opposition à Terme concret. Rondeur, blancheur, bonté sont des termes abstraits; et Rond, blanc, bon, unis à des noms de substances, comme Pain rond, vin blanc, bon prince, sont des termes concrets. On dit dans un sens analogue Une idée abstraite; et comme nom L'abstrait et le concret. On dit aussi, en termes de Grammaire, Nom abstrait.

En termes de Mathématiques, Nombre abstrait, Tout nombre que l'on considère seulement comme une collection d'unités, quelles que soient ces unités, et en faisant abstraction de leur nature, par opposition à Nombre concret.

ABSTRAIT signifie aussi Qui est difficile à saisir, à pénétrer. Ce discours est abstrait. Cette question est bien abstraite. On dit dans le même sens Un écrivain, un philosophe abstrait.

abstrait


ABSTRAIT, AITE, adj. [Abstrè, trète; 2e è moy. et bref, 3e. e muet.] Il se dit des persones et des chôses, et suit toujours le subst. qu'il modifie: esprit abstrait, homme abstrait, qui a des abstractions: termes abstraits, sciences abstraites. Voy. ABSTRACTION et ABSTRAIRE. Voy. ABSTRUS.
   ABSTRAIT, Distrait. (Synon.) C'est nos propres idées intérieures, qui nous rendent abstraits; et c'est un nouvel objet extérieur qui nous rend distraits. GIR. L'Auteur parle apparemment des distractions sensibles, et qui paraissent au dehors. Mais il y en a d'intérieures; et pour les exprimer on se sert plus communément de distractions que d'abstractions. Témoin les pensées qui distraient de l'attention à la prière. = "On est distrait, lorsqu'on regarde un autre objet que celui qu'on nous propôse, et que l'on écoute d' aûtres discours que ceux qu'on nous adresse: on est abstrait, quand on ne pense à aucun objet présent, ni a rien de ce qu'on dit. La rêverie produit des abstractions, et la curiosité des distractions. Gir Synon. "Phédon est abstrait, rêveur, et il a, avec de l'esprit, l'air d'un stupide. La Bruy.Abstrait marque une plus grande inattention que distrait. Bouh. — Voy. ABSTRUS.

Synonymes et Contraires

abstrait

adjectif abstrait
1.  Qui est le résultat de l'abstraction.
2.  Privé de réalité concrète.
Traductions

abstrait

(apstʀɛ)

abstraite

abstrakt, begrifflich, unwirklich, Abstraktion, etwas Abstraktes, unanschaulichabstractabstract, afgetrokken, exact [wetenschappen], het abstracte, abstract begrip, abstractieאבסטרקט (ז), אבסטרקטי (ת), מופשט (ת), מטפיזי (ת), עיוני (ת), ערטילאי (ת), עַרְטִילָאִי, עִיּוּנִי, מֻפְשָׁטabstrak, abstraksieabstracteabstraktabstrakta, abstraktaĵoabstractoabstraktinen, abstraktiabsztrakt, elvontabstrakóhlutstæður, óhlutstætt hugtakastrattoabstracto, abstracção, abstratoنَظَرِيّabstraktníθεωρητικόςapstraktan抽象的な추상적인abstraktabstrakcyjnyабстрактныйabstraktที่เป็นนามธรรมsoyuttrừu tượng抽象的 (apstʀɛt)
adjectif
1. difficile à comprendre un raisonnement un peu abstrait
2. qui n'existe que dans l'esprit, sous forme d'idée un mot abstrait

abstrait

[apstʀɛ, ɛt]
pp de abstraire
adjabstract
nm
(genre artistique)abstract
dans l'abstrait (in abstracto) → in the abstract