acéré, ée

ACÉRÉ, ÉE

(a-sé-ré, rée) part. passé.
Rendu tranchant par l'acier, affilé, aigu. Fer à pointe acérée.
La plainte qu'on permet à des désespérés Ne te sauvera pas de ses traits acérés [ROTROU, Herc. mour. V, 3]
Un serpent blessait Zadig au cœur de sa langue acérée [VOLT., Zadig, 7]
Fig. Qui blesse profondément. Les traits acérés de la calomnie. Langue acérée. Plaisanteries acérées.