accessoire

1. accessoire

adj. [ du lat. accedere, ajouter ]
1. Qui suit ou qui accompagne une chose principale : Lire attentivement les clauses accessoires d'un contrat
2. Qui n'est pas fondamental : Passer sur les détails accessoires
n.m.
Ce qui est accessoire

2. accessoire

n.m. (Souvent au pl.)
1. Pièce destinée à compléter un élément principal ou à aider à son fonctionnement : Les accessoires d'un aspirateur.
2. Élément qui s'ajoute à une toilette (gants, sac, chaussures), avec laquelle il s'harmonise par la couleur, la matière.
3. Objet, élément du décor, des costumes, dans la mise en scène d'une pièce de théâtre, d'un film.

ACCESSOIRE

(a-ksè-soi-r')
Adj. Qui est regardé comme la dépendance de quelque chose de principal. Dans notre projet, cela n'est qu'accessoire.
J'ai dit qu'un grand État devenu accessoire d'un autre s'affaiblissait [MONTESQ., Esprit, XXVI, 23]
Subst. m. Ce qui dépend du principal. L'accessoire suit le principal.
Il est bien juste que le principal l'emporte sur l'accessoire [BOURD., Pensées, t. I, p. 103]
Mon sujet est petit, cet accessoire est grand [LA FONT., Fab. XII, 10]
Tous ces hommes qui m'ont sacrifié, qui ont disposé de moi comme d'un accessoire dans leur vie [STAËL, Delph. V, 6]
Au plur. Les accessoires, dans ce tableau, sont parfaitement traités. Les costumes, les décorations sont des accessoires dans un ouvrage dramatique.
Au théâtre, accessoires, certains objets qui peuvent être nécessaires à la représentation, tels que bourse, écritoire, etc.
Malencontre.
Et tout ce qu'elle a pu, dans un tel accessoire, C'est de me renfermer dans une grande armoire [MOL., Éc. des Femmes, IV, 6]
Ce dernier sens, tombé en désuétude, est ancien, comme on peut le voir à l'historique.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Chevance et avoir ne sont qu'accessoires et serves à vertu et comme chamberieres [AL. CHARTIER, Quadril. invectif.]
  • XVIe s.
    La prise de Velitres fut comme un accessoire de ceste expedition, car elle luy fut rendue sans coup ferir [AMYOT, Cam. 71]
    Estimant que vaincre les ennemis par armes n'estoit qu'un accessoire, au prix de bien dresser et aguerrir ses citoyens par bonne discipline [ID., P. Aem. 6]
    L'accessoire qu'il adjoustoit à ses facultez montoit plus que le principal qu'il avoit eu et herité de ses parents [ID., Caton, 45]
    Detestant et mauldissant Neoptolemus, par lequel il avoit esté reduit à si piteux accessoire [ID., Eumène, 14]
    Ils fussent venus boire nostre vin jusques à nos portes, et vous eussent mis en merveilleux accessoire [, Sat. Mén. 131]
    Cette proposition, pour avoir esté iniquement interpretée, le meit aultrefois et teint longtemps en grand accessoire à l'inquisition de Rome [MONT., I, 161]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. accessori ; espagn. accesorio ; ital. accessorio ; d'un mot non latin accessorius, d'accessor, de accedere, s'adjoindre (voy. ACCÉDER).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ACCESSOIRE. Ajoutez :
  • Terme de fortification. Défenses accessoires, obstacles artificiels placés sur les abords d'un ouvrage de fortification, pour contraindre les assaillants à s'arrêter sous le feu des défenseurs.

accessoire

ACCESSOIRE. adj. des deux genres. Qui n'est regardé que comme la suite, l'accompagnement ou la dépendance de quelque chose de principal. Cela n'est qu'accessoire. Une idée accessoire. Une clause accessoire. Les parties accessoires d'une composition.

Il s'emploie comme nom et signifie Ce qui suit ou accompagne le principal. Le principal et l'accessoire. L'accessoire suit le principal.

Il se dit, en termes de Beaux-Arts, des Parties qui ne sont pas essentielles à la composition. Les accessoires, dans ce tableau, sont parfaitement traités. Négliger les accessoires. Cet accessoire nuit à l'effet du tableau. Les costumes, les décors sont des accessoires dans un ouvrage dramatique.

Il se dit particulièrement, en termes de Théâtre, de Certains objets qui peuvent être nécessaires à la représentation, tels que lettre, bourse d'argent, écritoire, etc. Le garçon de théâtre a oublié d'apporter les accessoires.

En termes d'Anatomie, Les accessoires, Certains nerfs ou muscles dont l'action fortifie ou corrige celle d'autres nerfs ou muscles qu'ils accompagnent.

accessoire

Accessoire, com. penac. Ce qui est outre le deu, substance et principal de quelque chose, Accessio.

Estre accessoire, et se donner parmy le marché, Accedere.

Soy voyant en cest accessoire, Destitutione illa perculsus, Quintius, B. ex Cic. pour en ce danger.

accessoire


ACCESSOIRE, adj. m. et f. et s. m. [Akcè-soâ-re, 2e. è moy. 3e. long. 4e. e muet.] Qui suit ou accompagne le principal. Idée accessoire. — s. m. L'accessoire doit suivre le principal.

Traductions

accessoire

(akseswaʀ)
adjectif
peu important

accessoire

accessory, secondary, adventitious, property, adjunct, side‐issue, attachment, frill, ancillary, appurtenant, prop, incidentalbijkomstig, bijkomend, bijbehorend, bijzaak, ondergeschikt, accessoire, aanhangsel, bijkomstigheid, bijwerk, erbijhorend, secundair, eventueel, hulp-, neven-, hulpstuk, rekwisiet, accessoir, accessorischאבזר (ז) [אביזר], זנוח (ת), טפל (ת), משני (ת), שניוני (ת), אַבְזָר, טָפֵל, זָנוּחַ, מִשְׁנִיsekondêrakzessorisch, Bei-, dazugehörig, hinzutretend, Neben-, nebengeordnet, nebensächlich, zugehörig, Zusatz-, zusätzlich, Accessoire, Zubehörakcesoraaccesorio, accidental, complementokellékacessório, secundárioεξάρτημα, ανταλλακτικό, αξεσουάρ, δευτερεύωνаксессуар, аксессуарыaccessorio, secondario, supportoمُلْحَقdoplněktilbehørlisävarustedodatak付属物부속물tilbehørakcesoriaaccessoarเครื่องประดับaksesuarphụ kiện附件аксесоар
nom masculin
1. petit objet qui complète un ensemble un aspirateur et ses accessoires
2. objet qui complète les vêtements choisir les accessoires en fonction de la couleur d'une tenue
3. objet d'un décor de théâtre ou de cinéma être responsable des costumes et des accessoires

accessoire

[akseswaʀ]
adj [élément, facteur, critère] → secondary, of secondary importance; [frais] → incidental
nm
(= instrument) → accessory
(décoratif, vestimentaire) accessoires de mode → fashion accessories
(THÉÂTRE)prop