accosté, ée

ACCOSTÉ, ÉE

(a-ko-sté, stée) part. passé.
Accosté par un individu de mauvaise mine. Le vaisseau fut accosté par une chaloupe.
En blason, se dit de toutes les pièces de longueur, mises en pal ou en bande, quand elles en ont d'autres à leur côté.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ACCOSTÉ. Ajoutez :
  • Qui a à côté de soi.
    La chambre d'entrée [du grand collecteur] est assez grande et accostée des cabinets nécessaires à la garde des instruments de travail [MAX. DU CAMP, Rev. des Deux-Mondes, 1er juill. 1873, p. 22]