accoucher

(Mot repris de accouchons)

accoucher

v.t. ind. [ de couche ]
1. (de) Mettre au monde : Accoucher d'une fille.
2. (Sans compl.) Mettre un enfant au monde : Elle a accouché hier.
Accouche !,
Fam. parle !, explique-toi !
C'est la montagne qui accouche d'une souris,
c'est un bien piètre résultat par rapport aux moyens mis en œuvre.
v.t.
Aider une femme à mettre un enfant au monde : C'est une sage-femme qui l'a accouchée.

accoucher


Participe passé: accouché
Gérondif: accouchant

Indicatif présent
j'accouche
tu accouches
il/elle accouche
nous accouchons
vous accouchez
ils/elles accouchent
Passé simple
j'accouchai
tu accouchas
il/elle accoucha
nous accouchâmes
vous accouchâtes
ils/elles accouchèrent
Imparfait
j'accouchais
tu accouchais
il/elle accouchait
nous accouchions
vous accouchiez
ils/elles accouchaient
Futur
j'accoucherai
tu accoucheras
il/elle accouchera
nous accoucherons
vous accoucherez
ils/elles accoucheront
Conditionnel présent
j'accoucherais
tu accoucherais
il/elle accoucherait
nous accoucherions
vous accoucheriez
ils/elles accoucheraient
Subjonctif imparfait
j'accouchasse
tu accouchasses
il/elle accouchât
nous accouchassions
vous accouchassiez
ils/elles accouchassent
Subjonctif présent
j'accouche
tu accouches
il/elle accouche
nous accouchions
vous accouchiez
ils/elles accouchent
Impératif
accouche (tu)
accouchons (nous)
accouchez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais accouché
tu avais accouché
il/elle avait accouché
nous avions accouché
vous aviez accouché
ils/elles avaient accouché
Futur antérieur
j'aurai accouché
tu auras accouché
il/elle aura accouché
nous aurons accouché
vous aurez accouché
ils/elles auront accouché
Passé composé
j'ai accouché
tu as accouché
il/elle a accouché
nous avons accouché
vous avez accouché
ils/elles ont accouché
Conditionnel passé
j'aurais accouché
tu aurais accouché
il/elle aurait accouché
nous aurions accouché
vous auriez accouché
ils/elles auraient accouché
Passé antérieur
j'eus accouché
tu eus accouché
il/elle eut accouché
nous eûmes accouché
vous eûtes accouché
ils/elles eurent accouché
Subjonctif passé
j'aie accouché
tu aies accouché
il/elle ait accouché
nous ayons accouché
vous ayez accouché
ils/elles aient accouché
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse accouché
tu eusses accouché
il/elle eût accouché
nous eussions accouché
vous eussiez accouché
ils/elles eussent accouché

ACCOUCHER

(a-kou-ché)
V. n. Mettre au monde. Accoucher à terme, avant terme. Elle est accouchée de deux jumeaux.
Et la triste Émilie est morte en accouchant [CORN., Sert. V, 2]
Que ses parents et ses voisins l'avaient vue grosse de la fille dont elle avait accouché [VERTOT, Rév. rom. V, 60]
Elle vient d'accoucher d'un garçon [SÉV., 3]
Fig. et dans le style badin ou critique. L'un enfante des volumes, l'autre accouche d'épigrammes.
Que votre esprit accouche enfin de ce que.... Le sort de ce sonnet a droit de vous toucher ; Car c'est dans votre cour que j'en viens d'accoucher [MOL., F. sav. III, 1]
Mais enfin j'accouche d'un dessein Qui passera l'effort de tout le genre humain [REGNARD, Lég. IV, 2]
Monsieur avait accouché de projets toute la nuit [RETZ, III, 176]
Si quelquefois il n'enfantait pas heureusement ses idées, du moins il savait faire accoucher heureusement ses auditeurs des vérités cachées qui étaient en eux [DESFONT., Éloge de Renau.]
S'expliquer. Parlez, accouchez enfin, et voyons ce qui vous inquiète.
Le roi insistant, il fallut bien accoucher, et Chamillart lui dit que.... [SAINT-SIMON, 105, 120]
V. a. Aider une femme à accoucher. Accoucher une femme. Ce chirurgien accouche bien.

REMARQUE

  • Accoucher, v. n. se conjugue avec être quand il s'agit d'exprimer l'état, et avec avoir quand il s'agit d'exprimer l'acte : Elle est accouchée depuis un mois ; Elle a accouché heureusement. Loc. vic. : Elle a accouché d'hier. Dites : Elle est accouchée d'hier.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Mahius de Montmorency accoucha malades, et tant fu agrevés qu'il morut [VILLEH., 89]
    Li quens del Perche s'acoucha de maladie [ID., 29]
    La comtesse Marie si acoucha d'une fille [ID., 180]
    Novellement est acouchée, à chascun [petit] donoit sa bouchée [, Ren. 363]
    Et pour les dites maladies [j'] acouchai au lit malade en la mi careme [JOINV., 237]
    Car trois jours devant ce que elle acouchast, lui vinrent les nouvelles que li rois estoit pris [ID., 252]
    Et avint antre ces entrefates que la reïne fust preste d'acouchier ; et lo jor devant que ele acouchast.... [MERLIN, f° 68, recto.]
  • XIVe s.
    Si le [Piètre] leva de fons [fut sa marraine] la roÿne jolie, Qui d'une fille estoit à ce temps acouchie [, Guesclin, 8621]
  • XVe s.
    Après advint que celle dame fut enceinte, et le dit roi, son mari, accoucha malade au lict de la mort [FROISS., I, I, 49]
    L'abbesse, qui belle et jeune et en bon point lors estoit, nagueres s'acouche malade [L. XI, Nouv. 21]
    Advint qu'elle fut malade et au lit de la mort acouchée [ID., Nouv. 51]
    Là accoucha malade messire Henry de Bar en une ville que on nomme Trevise [, Bouc. I, 27]
  • XVIe s.
    Ci dessous git estendue et couchée, Une qu'amour si bien vaincue avoit, Que plusieurs fois elle en fust accouchée ; Mais c'estoit mal dont elle relevoit [ST-GELAIS, 197]
    ....où les femmes s'accouchent sans plainte et sans effroy [MONT., I, 113]
    Une montagne fut quelque fois en travail d'enfant, et puis enfin elle s'accoucha d'une souris [AMYOT, Agés. 63]
    Elle s'accoucha en la prison d'un beau fils que.... [ID., Dion, 72]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. écouchai ; picard, acouker. On voit par l'historique que accoucher ou s'accoucher signifie proprement se coucher, s'aliter ; ce n'est que peu à peu qu'il a pris le sens exclusif de se mettre au lit pour enfanter. De à et coucher.

accoucher

ACCOUCHER. v. intr. Mettre un enfant au monde. Elle est accouchée. Accoucher heureusement. Elle est accouchée d'un garçon, d'une fille, de deux jumeaux. Accoucher à terme, avant terme. Accoucher d'un enfant mort. Elle a accouché très courageusement. Elle s'est accouchée elle-même.

Il est aussi transitif et signifie Aider une femme à accoucher. C'est ce chirurgien, c'est cette sage-femme qui l'a accouchée.

Il se dit figurément en parlant de l'Esprit et des conceptions de l'esprit. J'ai eu bien de la peine à accoucher de cet ouvrage. Accoucher d'un projet, d'une idée. Socrate disait qu'il faisait l'office de sage-femme, qu'il faisait accoucher les esprits.

accoucher

Accoucher, neut. acut. Est proprement se mettre en la couche, non ja pour une nuict sans plus, ains pour plus long temps, qu'on dit aussi Alliter, comme, Il s'est accouché malade, Ex morbo decumbit, et par metaphore, Delivrer d'enfant, Parere, comme, La Royne est accouchée d'un fils, Regina filium peperit, par ce que les femmes apres l'enfantement tiennent ordinairement le lict, Aussi dit-on les couches d'une femme, Consuetum cubatus tempus, Et une femme estre en couche, quand apres son enfantement, elle tient la couche et le lict, Cubatum peragit.

Femme qui accouche de son premier enfant, Primipara.

Quand une femme accouche aiséement, Facilis vterus, Facilipara.

Accoucher avant terme, est enfanter avant le septiesme, ou iceluy passé, avant le neufiesme mois de la conception de l'enfant, par ce que en chacun d'iceux termes l'enfant peut yssir du ventre de la mere sans danger de sa vie, Foetum immaturum edere. Sueto. in Octauio cap. 63. Ante iure naturae statum pariendi mensem, adeoque immature parere.

Accouchée, Puerpera.

accoucher


ACCOUCHER, ou ACOUCHER, v. a. et n. [A-kou-ché, tout bref, 3e é fer.] Actif, Aider à enfanter: alors il prend l'auxil. avoir. Ce Chirurgien a acouché Mde. de... neutre. Mettre un enfant au monde; alors il prend l'auxil. être; elle est accouchée d'une fille. Il prend cet auxil. même quand il est sans régime. "Les coupables ôsent nier qu'elle soit accouchée. (Causes célèbres.) — Dans certaine Province on emploie le récip. au lieu du neutre. On dit: cette Dame s'est accouchée, au lieu de est accouchée. Dans le Dict. Gramm. On dit: elle a accouché; c'est une autre faute, moins grossière, mais qu'il faut corriger.
   ACOUCHER se dit aussi au figuré; mais dans le style badin ou critique. "L'âge d'or est revenu parmi nous: nous acouchons sans douleur: notre prose coule doucement, et nos jeunes Poëtes font des vers de sang froid. Coyer. "Il est accouché d'une belle pensée.

Synonymes et Contraires

accoucher

verbe accoucher
1.  Mettre un enfant au monde.
2.  Familier. Produire quelque chose.
créer, engendrer -familier: pondre -littéraire: enfanter.
Traductions

accoucher

entbinden, gebären, bei der Entbindung helfen, entbunden werden, niederkommen, zur Welt bringen, die Katze aus dem Sack lassengive birth, deliver, be in labour, labour, birthverlossen, bevallen, terwereldbrengen, verlossenbijbevalling, (helpen) bevallenהוליד (הפעיל), יילד (פיעל), ילד (פ'), כרעה ללדת, הוֹלִיד, יָלַדparirakuŝi, akuŝigidar a luz, parirsynnyttääala, fæðadar à luz, parir, partejar, terξεγεννώsgravare (akuʃe)
verbe transitif
mettre au monde Elle a accouché de jumeaux.

accoucher

[akuʃe]
vi
(= mettre un enfant au monde) → to have a baby, to give birth (= être en travail) → to be in labour (Grande-Bretagne), to be in labor (USA)
accoucher d'un garçon → to give birth to a boy, to have a boy
(fig) accoucher de → to struggle to produce
vt → to deliver