accrédité, ée

ACCRÉDITÉ, ÉE

(a-kré-di-té, tée) part. passé.
En parlant des personnes. Banquier accrédité. Être accrédité au barreau. Le chef le plus accrédité parmi les huguenots. Gens peu accrédités.
C'est un procès dont la perte doit causer un dommage irréparable ; il est entre les mains d'un juge accrédité dans sa compagnie [BOURD., Pensées, t. I, p. 15]
Il voit l'iniquité dominante, l'iniquité honorée, accréditée, toute-puissante [ID., ib. p. 32]
Son beau-père très accrédité auprès de Darius [BOSSUET, Hist. I, 8]
Et voyant contre Dieu le diable accrédité N'osent qu'en bégayant prêcher la vérité [BOILEAU, Ép. XI]
Ambassadeur accrédité auprès d'une cour étrangère.
En parlant des choses. L'opinion la plus accréditée est que.... C'est là une tradition accréditée. Bruits accrédités.
La vérité, pour s'établir sur la terre, a souvent eu à combattre des erreurs accréditées qui, plus d'une fois, ont été funestes à ceux qui l'ont fait connaître [LAPLACE, Exp. V, 1]