acenser

(Mot repris de acensées)

ACENSER

(a-san-se) v. a.
Terme d'anciennes coutumes. Donner à cens, c'est-à-dire sous la redevance d'une rente.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il ont acensi pour els et por les oirs du roi de Navarre les maisons le roi qui sont.... [DU CANGE, accensare.]
    Et s'il avenoit que je acensesisse mon winage [ID., ib.]
  • XIVe s.
    Que toutes les revenues de la dicte ville seront acensées [ID., ib.]
  • XVe s.
    Les communes de Paris s'esmurent et armerent, et occisent tous ceux qui avoient assencé ces gabelles et ces impositions [FROISS., II, II, 137]
    Robaut dist au suppliant qu'il se achenssast et composast par devers Jehan [DU CANGE, ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Acens ; Berry, accenser ; provenç. acessar ; ital. accensare.

acenser

ACENSER. v. tr. Donner à ferme. Il est vieux.

acenser

Acenser, act. acut. Est mettre à prix de cense, et consequemment prendre à cense et ferme, Conducere, Composé de A preposition, et Cense, qui signifie ferme.

Acenser, pour bailler à cense et ferme, Locare.