acheteur, euse

ACHETEUR, EUSE

(a-che-teur, teû-z') s. m. et f.
Celui qui achète.
L'empire trouva un acheteur [BOSSUET, Hist. I, 10]
Son livre, aimé du ciel et chéri des lecteurs, Est souvent chez Barbin entouré d'acheteurs [BOILEAU, A. P. I]
Celui ou celle qui a la manie d'acheter. C'est un grand acheteur, c'est une grande acheteuse.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Se il vent cel uzage à grengneur personne, estimations doit estre fete à l'aceteur, selonc ce que li venderes en pooit uzer [BEAUMANOIR, XXIV, 18]
    L'avoir, le pris a li vendierres, Si que tout pert li achatierres [, la Rose, 10833]
  • XVe s.
    Les acatours des prises [DU CANGE, accatum.]
  • XVIe s.
    Et pourtant parloit il lui mesme à part aux achepteurs qui mettoient à l'enchere [AMYOT, C. d'Ut. 48]

ÉTYMOLOGIE

  • Acheter.