acte

1. acte

n.m. [ lat. actum, fait, action ]
1. Manifestation concrète de l'activité humaine, considérée en tant que fait objectif et accompli : Assez discuté, passons aux actes action
2. Action humaine adaptée à une fin, de caractère volontaire ou involontaire : Acte automatique. Ce revirement est un acte de folie.
3. Dans la langue juridique, écrit constatant une opération ou une situation juridique : Acte de naissance, de décès. Acte de vente. La greffière a lu l'acte d'accusation.
Acte manqué,
acte que l'on substitue inconsciemment à celui qu'on avait l'intention de faire.
Dont acte,
bonne note est prise.
Faire acte de,
témoigner de, donner la preuve de : Faire acte d'autorité.
Passage à l'acte,
réalisation d'une tendance, d'un désir impulsif jusque-là réprimé.
Prendre acte de ou que,
déclarer que l'on se prévaudra par la suite du fait constaté : Nous prenons acte de votre accord, que vous acceptez notre proposition.

2. acte

n.m. [ lat. actus, représentation scénique ]
Chacune des grandes divisions d'une pièce de théâtre ou d'un opéra : Son monologue se situe dans la scène 2 du premier acte.

ACTE

(a-kt') s. m.
Terme très général qui, se rapportant à agir, s'applique à tout ce qu'on fait ou peut faire. Acte glorieux. Acte criminel. Son départ est un acte de désespoir. Il ne fera jamais acte d'homme. C'est un acte de citoyen.
De soi-même un bon acte est l'objet et le prix [ROTROU, Bélis. II, 18]
Ne m'ordonnez point un acte de faiblesse [ID., Venc. I, 3]
Je ne me repens pas d'un acte de vertu [ID., ib. II, 2]
Je fais un acte généreux de m'éloigner de vous [SÉV., 284]
Elle crut faire acte de repentante [LA FONT., Contes, Diable.]
Que venez-vous de faire ? - Un acte de justice [CORN., Hor. IV, 6]
Je veux donc d'un tyran un acte tyrannique [ID., Perth. III, 3]
J'ai prescrit, je le sais, des actes de rigueur ; Je révoque aujourd'hui l'ordre de la vengeance [M. J. CHÉN., Charles IX, IV, 2]
.... Sur tous actes noirs je hais l'ingratitude [MAIR., Soph. IV, 7]
Emploie cette épée à cet acte d'amour [ID., ib. II, 6]
Le don de mon empire et de ma liberté Est l'acte le plus grand de mon autorité [VOLT., Sém. II, 7]
En termes de religion, mouvement vertueux que l'âme produit au dedans d'elle-même.
Il exerce les mêmes actes que le reste des chrétiens [BOSSUET, Or. 6]
Il n'a pas prétendu faire un acte plus parfait [ID., ib. 10]
Former un acte d'amour de Dieu [ID., Avert. 2]
Vous produisez des actes intérieurs de toute espèce [ID., Retr.]
La perfection ne consiste pas à faire ou à ne pas faire de tels actes [ID., Préf.]
Former des actes de détachement [ID., Imp. 1]
On peut toujours faire l'acte de contrition [PASC., Prov. 6]
En logique, acte, ce qui est réalisé, opposé à puissance, ce qui peut être réalisé. Réduire la puissance à l'acte.
Acte d'hostilité, agression par laquelle un gouvernement ou un parti se met en guerre contre un autre.
Acte de présence, action de se présenter en quelque endroit pour satisfaire à quelque devoir ou par pure politesse. Après avoir fait acte de présence, il se retira.
En termes de jurisprudence, tout ce qui se fait entre particuliers, avec ou sans le ministère d'un officier de justice, soit en jugement, soit hors de jugement. Acte notarié. Acte sous seing privé.
Déclaration faite devant un tribunal soit spontanément, soit d'après l'ordre de la justice, et dont on a constaté la réalité. Demander acte, prendre acte.
L'acte qui en fut dressé le 25 septembre.... [PASC., Prov. 15]
Dans le langage ordinaire, prendre acte de.... déclarer qu'on se prévaudra de....
Je prends acte, pour l'autre vie, de ma conduite en celle-ci [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Par ces vers j'en prends acte afin que.... [RÉGNIER, Sat. IX]
Actes de l'état civil, ceux par lesquels des officiers civils constatent les naissances, les décès, les mariages, etc. Acte de naissance. Acte de mariage.
Acte d'accusation, exposé des faits imputés à un accusé.
10° Décision de l'autorité publique. Acte d'amnistie. Les actes du gouvernement.
Je signe le premier cet acte vénérable, Qui par tous les partis fut longtemps désiré [M. J. CHÉN., Charles IX, I, 3]
Ma main a pu signer cet acte abominable ! [LEMERC., Charles VI, V, 3]
11° Au plur. Recueils, registres où sont réunies les décisions de l'autorité. Les actes du parlement anglais. Les actes des conciles.
Il l'appela [un recueil] code du droit des gens, parce qu'il ne contenait que des actes faits par des nations ou en leur nom, des déclarations de guerre, des manifestes, des traités de paix ou de trêve.... [FONTEN., Leibnitz.]
12° Au plur. Journaux, mémoires faits par certaines sociétés savantes. Les actes de la société de Leipzik.
13° En termes d'antiquité romaine. Actes diurnes, espèce de journal qui paraissait à Rome et où l'on inscrivait les jugements, les mariages, etc.
14° En histoire ecclésiastique, récits consacrés.
Les actes [de la mission de J. C.] ont été publiés à toute la terre [BOSSUET, Hist. II, 13]
Les actes du martyre de saint Justin prouvent qu'il versa son sang pour sa religion avec la même simplicité qu'il écrivit pour elle [CHATEAUBR., Gén. I, 1]
Le juge interroge ; et l'écrivain grave sur des tablettes les actes du martyre [ID., Mart. II, 295]
15° Les actes des apôtres, livre canonique écrit par saint Luc et contenant une partie de l'histoire des apôtres.
16° Terme d'école. Dispute publique où l'on soutient des thèses. Faire un acte Soutenir un acte.
17° Acte dans l'art dramatique, chacune des parties principales dont une pièce de théâtre est composée, qui sont formées de scènes et entre lesquelles est un intervalle. On dit quelquefois absolument un acte pour une pièce en un acte. Cet auteur vient de donner un joli acte à la Comédie française.
.... Faisant de cet ouvrage Une ample comédie à cent actes divers, Et dont la scène est l'univers [LA FONT., Fab. V, 1]
Le commandeur voulait la scène plus exacte ; Le vicomte indigné sortait au second acte [BOILEAU, Épît. VII]
18° L'acte constitutionnel, la charte, la constitution.

SYNONYME

  • ACTE, ACTION. Tous deux donnent l'idée de quelque chose qui se fait. L'action est la manifestation de la puissance qui agit ; l'acte est l'effet manifesté et le résultat de cette action. Action, étant un déploiement visible de force, ne se dit pas des inspirations intérieures de l'âme ; c'est acte dont il faut se servir. Nos actions sont nos œuvres proprement dites ; mais nous faisons des actes de foi, d'espérance, de charité ; action ici ne serait pas bon. Au moral, action devient souvent tout à fait synonyme d'acte, et alors il peut s'employer au pluriel : Cet homme a fait plusieurs actions vertueuses, comme on dit plusieurs actes de vertu. Il faut remarquer que le mot acte est souvent suivi de la préposition de, suivie elle-même d'un nom abstrait ou d'un nom concret, tandis que action n'est accompagné que d'une épithète : Acte de bravoure, de vertu, etc. ; et non pas action de bravoure, de vertu, etc. ; mais action de héros, action d'insensé.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le dernier acte d'une comedie [MONT., I, 67]
    Ce sont actes de son personnage, non pas du nostre [ID., I, 124]
    Ce prince est le souverain patron des actes hazardeux [ID., I, 133]
    Ils demeurerent depuis le commencement d'avril jusques au treziesme sans acte d'hostilité [D'AUB., Hist. I, 7]
    Il fit assembler les prisonniers en deux actes, comme ils appe'lent [auto-da-fé], le premier desquelz fut exploisté à Valedolid [ID., Hist. I, 119]

ÉTYMOLOGIE

  • Actus, de agere, agir (voy. AGIR).

acte

ACTE. n. m. Résultat d'une action, opération accomplie. La création du monde est un acte de la puissance de Dieu. Acte de l'entendement. Acte volontaire, instinctif, etc. Les mêmes actes plusieurs fois répétés créent peu à peu une habitude.

Il se dit, en termes de Philosophie, par opposition à ce qu'on appelle Puissance, c'est à dire Capacité d'agir qui n'agit pas encore. Passer de la puissance à l'acte. Avoir certaines qualités, certains vices en puissance.

Il se dit généralement de Toute sorte d'actions, de Tout ce qu'on fait ou ce qu'on peut faire. Acte de vertu, de piété, de générosité. Acte de scélératesse, d'ingratitude. Acte de folie, de démence. C'est l'acte le plus important de votre vie. Consommer un acte. Les actes de son administration, de sa gestion.

Il se dit des Mouvements de l'âme vers Dieu. Acte de foi. Acte de contrition. Acte d'humilité. En ce sens il se dit aussi des Formules où ces divers sentiments religieux sont exprimés. Vous trouverez dans ce livre de prières les actes de foi, de contrition, etc.

Acte d'autorité, Action par laquelle on use de son autorité, de son pouvoir. Cet acte d'autorité révolta tout le monde. Ce père a fait un acte d'autorité légitime. Il fallait un acte d'autorité pour étouffer la rébellion.

Acte arbitraire, Acte d'autorité qui n'est fondé sur aucune loi.

Acte hostile, acte d'hostilité, Acte d'agression par lequel un gouvernement, un parti se met en état de guerre contre un autre.

Acte de soumission, Action par laquelle on témoigne qu'on se soumet. Faire acte de soumission.

Acte de présence, Action de se présenter un moment en quelque endroit, pour satisfaire à quelque devoir, ou par pure civilité. Après avoir fait acte de présence, il se retira.

Acte de complaisance, Action, démarche à laquelle on n'est point obligé et dont on ne s'acquitte que par bienveillance ou par facilité d'humeur. En vous rendant à mon invitation, vous avez fait acte de complaisance. C'est un acte de pure complaisance. Il n'a jamais fait un acte de complaisance.

Acte de bonne volonté, Action, démarche que l'on fait uniquement pour prouver l'intérêt que l'on prend à quelqu'un ou à quelque chose. Je n'obtiendrai pas ce qu'il me prie de solliciter pour lui, mais je veux faire acte de bonne volonté.

Faire acte d'héritier signifie, en termes de Droit, Agir comme héritier. Quand on fait acte d'héritier, on est engagé aux dettes. On dit dans une signification analogue Faire acte de possession.

ACTE, en termes de Jurisprudence, se dit aussi de Tout ce qui se fait entre particuliers, avec ou sans le concours d'un officier ministériel, soit en jugement, soit hors du jugement. Acte judiciaire. Acte extrajudiciaire. Acte passé par-devant notaire. Acte notarié. Passer un acte. Signer un acte. Acte conservatoire. L'audience sera poursuivie sur un simple acte d'avoué à avoué. La formule d'un acte. Acte faux. Acte nul.

Acte sous seing privé, Acte fait entre particuliers et signé par eux, sans l'intervention d'un officier ministériel.

Actes publics, solennels, authentiques, Ceux qui émanent d'officiers publics ou dans lesquels interviennent des officiers publics agissant dans l'exercice de leurs fonctions.

ACTE se dit également en parlant des Déclarations faites devant un tribunal, soit spontanément, soit d'après l'ordre de la justice, et dont on a constaté l'existence. Demander acte. Prendre acte de sa comparution. On lui a donné acte de sa plainte. Acte de désaveu. On dit quelquefois dans le langage ordinaire Prendre acte de la déclaration, de l'aveu de quelqu'un, Déclarer qu'on se prévaudra, dans l'occasion, de la déclaration, de l'aveu qu'il vient de faire.

Acte d'accusation, L'exposé des faits qui sont imputés à un accusé.

Acte de dernière volonté, se dit d'un Testament.

Actes de l'état civil, Ceux par lesquels des officiers publics constatent les naissances, les décès, les mariages, etc. Acte de naissance, de décès, de mariage. L'extrait d'un acte de l'état civil. On dit dans un sens analogue Acte de notoriété.

Il se dit en outre, surtout au pluriel, des Décisions de l'autorité publique. Les actes de l'autorité. Le Sénat cassa les actes de Néron. Acte administratif. Censurer les actes du gouvernement. Acte d'amnistie. La suspension de l'acte d'habeas corpus est quelquefois prononcée par le Parlement anglais.

Acte capitulaire, Délibération prise dans un chapitre de chanoines ou de religieux.

ACTES, au pluriel, se dit aussi des Recueils où sont réunies les décisions de l'autorité. Les actes du Parlement d'Angleterre. Les actes des conciles. Cela est extrait des actes publics.

Actes diurnes. Voyez DIURNE.

Il se dit encore des Journaux ou mémoires faits par certaines sociétés de savants ou d'hommes de lettres. Les Actes de la société de Leipzig.

Les Actes des Apôtres, Livre canonique écrit par saint Luc et contenant une partie de l'histoire des apôtres.

ACTE, en termes d'École, se disait, dans les anciennes Universités, d'une Dispute publique où l'on soutenait des thèses. Faire un acte. Soutenir un acte. Présider à un acte. Assister à un acte. Un acte de philosophie. Un acte de théologie. Un acte en Sorbonne. Un acte aux Écoles de droit, de médecine. Salle des actes.

En termes d'Art dramatique, il se dit de Chacune des parties principales dont une pièce de théâtre est composée et entre lesquelles il y a un intervalle appelé Entracte. Une pièce en trois actes, en cinq actes. Le premier acte de cette comédie est le meilleur. Les actes se divisent en scènes.

Pièce en un acte, Pièce de théâtre dont toute l'action est renfermée dans un seul acte. Les Précieuses ridicules de Molière sont une pièce en un acte. On dit quelquefois absolument Un acte, pour signifier une Pièce en un acte. Il vient de donner un acte en vers à la Comédie-Française.

acte

Acte, Authoritas consignata.

Avoir acte de son offre, Conditionis latae aut acceptae authoritatem consignatam habere.

Par Actes, registres, et enseignemens publiques, Tabulis et memoria publica.

Acte dont depend le jugement d'un proces, Litis acta decretoria.

Actes et faits d'une personne, Actus, Acta, Gesta, Facta.

acte


ACTE, s. m. [2e e muet, akte.] 1°. L'action d'un agent. "Dieu a créé le monde par un seul acte de sa volonté. = 2°. En morale, il se dit des actions de l'homme: "C'est par des actes réitérés que l'habitude se forme. Acte de foi, acte d'humilité, etc. Voyez ACTION.
   * Rem. La Touche fait sur ce mot une remarque, qui pèche par bien des endroits. Au sens d'action, dit-il, il ne se dit guère que dans la Poësie ou la prôse relevée. Il devait ajouter: et dans les matières de piété: on dit communément un acte d'espérance, un acte de contrition; et lui-même dit plus bas, un acte de vertu. — Mais, ajoute-il, il se dit fort bien, au pluriel, des actions des Apôtres et des Martyrs; le livre des Actes des Apôtres; les Actes des Martyrs. Sur cela il s'exprime encore mal; car par ces actes, (des Martyrs) on n'entend pas leurs actions, mais les procès-verbaux de leurs interrogatoires, et de leurs réponses. — On dit encore les actes du Sénat, les actes des Conciles, etc. pour signifier les résolutions et délibérations du Sénat et des Conciles, qui ont été écrites dans des Registres publics.
   L'Académie n'avait pas d'abord distingué l'usage de ce mot au singulier: un acte vertueux; un acte de vertu; un acte de scélérat, etc. mais dans les Éditions postérieures de son Dictionaire, elle dit qu'en termes de morale, il se dit de toute sorte d'actions, et plus particuliérement des mouvemens vertueux que l'ame produit au-dedans d'elle-même, et sur-tout de ceux qui regardent la Religion. Il faut ajouter, ce me semble, et des formules, par lesquelles ces mouvemens vertueux sont exprimés au dehors; acte de desir, acte de reconaissance, acte d'amour, etc. Il se dit même plus souvent de ces formules, que des sentimens qu'elles expriment.
   * Rem. On dit: faire des actes de cruauté, de violence, etc. et non pas rendre des actes, comme dit le Traducteur de l'Hist. d'Ang. de M. Hume. "Rendre des actes de barbarie, c' est justifier indirectement ceux du parti oposé. — Même en parlant des représailles, cette manière de parler n'est pas française.
   3°. En termes de pratique, Acte se dit de tout ce qui se fait par le ministère d'un Officier de Justice, soit en Jugement, soit hors du Jugement. "Acte authentique; acte solemnel, public. Acte passé pardevant Notaire, etc. Prendre acte, demander acte, doner acte de, etc. = 4°. En termes d'école, dispute publique. "Faire un acte; soutenir un acte; présider à un acte, etc.= 5°. Dans les Pièces de Théâtre, actes sont les différentes parties, dont elles sont composées, séparées entr' elles par des intervalles, où les Acteurs ne paraissent pas. Pièce de ou en trois actes, cinq actes, etc.

Synonymes et Contraires

acte

nom masculin acte
1.  Fait d'agir.
action, agissement, fait, geste, mouvement.
2.  Décision d'un groupe.
Traductions

acte

Akt, Akte, Aufzug, Urkundeact, certificate, diploma, document, bill, action, deedakte, handeling, bedrijf, stuk, daad, document, bedrijf [theater], oorkondeאקט (ז) [מעשה], מערכה (נ), מעש (ז), מעשה (ז), פעולה (נ), מַעֲשֶׂה, פְּעֻלָּהakt, činbabak, tindakanπράξηattoفِعْلhandlingactotekočin行為행동gjerningczynatoдействиеhandlingการกระทำharekethành động动作Акт行為 (akt)
nom masculin
1. action d'une personne un acte de violence
2. être présent sans participer à qqch
3. document qui rend légal un fait acte de mariagede naissance l'acte de vente d'une maison
noter qqch
4. théâtre partie d'une pièce de théâtre une pièce en cinq actes

acte

[akt]
nm
(= action) → act
être responsable de ses actes → to be responsible for one's actions
acte de vengeance → act of vengeance
acte de vandalisme → act of vandalism
(THÉÂTRE)act
une pièce en trois actes → a play in three acts
(DROIT) (= certificat, déclaration) acte de mariage → marriage certificate
acte de naissance → birth certificate
acte de décès → death certificate
(autres locutions) prendre acte de → to note, to take note of
dont acte → duly acknowledged
faire acte de présence → to put in an appearance
faire acte de candidature → to submit an application actes
nmpl (= compte-rendu) → proceedings
acte d'accusation nmcharge (Grande-Bretagne), bill of indictment
acte de baptême nmbaptismal certificate
acte de contrition nmact of contrition
acte de foi nmact of faith
acte de vente nmbill of sale
acte manqué nm (PSYCHOLOGIE, PSYCHIATRIE)parapraxis
acte médical nm (ADMINISTRATION)medical treatment
acte sexuel nmsex act
l'acte sexuel → the sex act