administré, ée

ADMINISTRÉ, ÉE

(a-dmi-ni-stré, strée) part. passé.
États bien administrés. Les finances administrées par Colbert. Une justice quelquefois mal administrée.
Qui a reçu l'extrême-onction. Malade administré.
Donné en remède. Ce purgatif administré à tort.
S. m. Se dit du citoyen par rapport à l'administration.
Ils [le procureur du roi et le commandant de la gendarmerie] sont serviteurs l'un de l'autre contre l'administré qui les paye tous deux [P. L. COUR., I, 175]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ADMINISTRÉ, ÉE. Ajoutez :
  • Terme juridique. Enquête administrée, enquête ordonnée par la justice.
    Attendu que les enquêtes administrées n'ont pas établi que la compagnie du chemin de fer pût être déclarée directement responsable de l'accident [, Gaz. des Trib. 14-15 sept. 1874, p. 883, 1re col.]