adoucissement

(Mot repris de adoucissements)

adoucissement

n.m.
Action d'adoucir ; fait de s'adoucir : Adoucissement de la température

adoucissement

(adusismɑ̃)
nom masculin
1. durcissement action de rendre plus doux l'adoucissement du climat
2. action de rendre l'eau moins calcaire L'adoucissement de l'eau est une priorité pour la nouvelle équipe municipale.

ADOUCISSEMENT

(a-dou-si-se-man) s. m.
Action d'adoucir, état de ce qui est adouci, au propre et au figuré. L'adoucissement d'une liqueur acide. L'adoucissement du temps, qui devient moins froid. L'adoucissement de l'humeur, de la colère Donner de l'adoucissement à un mal. Les adoucissements de la douleur.
L'espérance, seul adoucissement des peines des hommes, n'est plus un bien qui me regarde [FÉN., Tél. XX]
Pourvu qu'ils [les exercices de piété] s'accordent avec l'extrême attention que vous avez à votre santé et à toute votre personne ; car voilà tous les adoucissements et toutes les facilités que vous voulez trouver [BOURD., Pensées, t. I, p. 348]
Ils ne trouvent aucun adoucissement à leur esclavage [BOSSUET, Hist. II, 8]
Je suis libre en prison, et ma garde est ma foi ; C'est l'adoucissement qui se trouve en ma peine [DU RYER, Scévole, II, 3]
Il a un mouvement de tête et je ne sais quel adoucissement dans les yeux, dont il n'oublie pas de s'embellir [LA BRUY., 13]
Atténuation, tempérament.
Pour préparer des adoucissements à sa doctrine [BOSSUET, Somm. de la Doctr.]
Si vous voulez vous juger vous-mêmes.... vous verrez que tous vos discours et toutes vos démarches ne sont que des adoucissements de la vérité [MASS., Avent, Epiph.]
Vous nous reprocherez peut-être un jour d'avoir accommodé la sainte sévérité de votre Évangile aux indulgences et aux adoucissements de nos siècles [MASS., Car. Parole de Dieu.]
Les complaisances et les adoucissements de l'usage [ID., Villeroi.]
Dès que les gens de bien se permettent certains plaisirs innocents, c'est alors que le monde triomphe des adoucissements de leur piété [ID., Panég. S. Jean-Bapt.]
J'ose même espérer Des adoucissements à leur arrêt funeste [VOLT., Scyth. V, 4]
En termes d'architecture, procédé par lequel on rattache un ornement saillant et anguleux au nu du mur ; la moulure même employée à cet effet.
Terme de peinture. Procédé par lequel les couleurs sont finement noyées.
L'adoucissement des métaux par les recuits.
Aplanissement des glaces.

adoucissement

ADOUCISSEMENT. n. m. Action d'adoucir ou Résultat de cette action. On l'emploie surtout au figuré. L'adoucissement de l'humeur, du caractère. Sa critique est tempérée par quelques adoucissements. Il a rendu son tableau beaucoup plus agréable par l'adoucissement du coloris, des contours.

Il signifie plus particulièrement Soulagement de peine, de douleur. Ce fut un bien faible adoucissement au sort du prisonnier. Rien ne peut apporter d'adoucissement à sa douleur. Son repentir lui a valu un adoucissement de sa peine.

ADOUCISSEMENT se dit de même en parlant des Choses morales, des affaires; et il signifie Restriction, expédient propre à concilier. Ne saurait-on trouver d'adoucissement à cela? On trouve des adoucissements à toutes choses. Leur querelle s'est fort aigrie; on y cherche quelque adoucissement. Cette proposition, quoique vraie en elle-même, demande quelque adoucissement.

adoucissement


ADOUCISSEMENT, s. m. [A-dou-cice-man, 4ee muet, 5e lon. en a le son d'an.] 2°. Action par laquelle une chose est adoucie, tempérée; l' adoucissement des couleurs, des contours (en Peinture.) 2°. État d'une chose adoucie: adoucissement à la douleur, dans les maux, dans l'état d'un malade, dans l'air, dans le temps, dans les affaires, etc.

Synonymes et Contraires
Traductions

adoucissement

balminess

adoucissement

המתקה (נ), התעמעמות (נ), ריכוך (ז), הִתְעַמְעֲמוּת, הַמְתָּקָה

adoucissement

leniging, ontharding, ontkalking [water], verlichting, verzachting

adoucissement

addolcimento

adoucissement

軟化

adoucissement

Změkčování

adoucissement

[adusismɑ̃] nm
[eau, peau] → softening
système d'adoucissement d'eau → water-softening system
(avec du sucre)sweetening
[mesures, tarifs, sanctions] → easing
[température, climat] → improvement
[politique, stratégie] → softening
[caractère] → mellowing
[peine, douleur] → soothing