adulateur, trice

ADULATEUR, TRICE

(a-du-la-teur, tri-s')
S. m. et f. Celui, celle qui donne des louanges excessives. L'adulateur qui ne cherche qu'à plaire. Cette femme est une grande adulatrice.
Ne soyez à la cour, si vous voulez y plaire, Ni fade adulateur ni parleur trop sincère [LA FONT., Fab. VII, 7]
Comme si c'était être indiscret que de n'être pas adulateur et prévaricateur de son ministère [MASS., Confér. Scandales.]
La grandeur, je le sais, ne manque guère d'adulateurs, mais les grands manquent souvent d'amis [ID., Villeroy.]
De leur malheureux roi lâches adulateurs [VOLT., Marianne, I, 2]
De vingt maîtres divers adulateur banal [MILLEV., Indépend. du poëte.]
Soit qu'il fasse au sénat courir les sénateurs, D'un tyran soupçonneux pâles adulateurs [BOILEAU, Art. p. II]
Adj. Langage adulateur.
D'un peuple adulateur l'ardente idolâtrie..., Tout pénétra mes sens de langueur et d'ivresse [C. DELAV., Par. I, 1]
Si pour caresser sa faiblesse, Sous tes pinceaux adulateurs, Tu parais du nom de sagesse Les leçons de ses corrupteurs.... [LAMART., Médit. XIX.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Celui qui est adulateur ou flateur est ami ou aimé superexcedanment [ORESME, Eth. 242]
    Adulateurs, menteeurs et flatteurs [ID., ib. 109]
    Et est manifeste que celui qui est ami est autre que n'est le flatteur ou adulateur [ID., ib. 300]
  • XVe s.
    Comme sont les aduleurs ou flateurs, portans venim angoisseux [CHRIST. DE PISAN, Charl. V, I, 10]

ÉTYMOLOGIE

  • Adulator, de adulari, aduler.

SYNONYME

  • ADULATEUR, FLATTEUR. Qui loue excessivement. On a essayé de trouver une différence, en disant que l'adulateur flatte plus que le flatteur. Là n'est pas la différence. D'abord il y a la distinction qui résulte de leur usage : flatteur est du langage ordinaire, adulateur appartient au langage relevé ; puis le flatteur peut être vrai ; l'adulateur ne l'est pas. Dans la Princesse Aurélie, de C. DELAVIGNE, III, 6, après une tirade où Alphonse peint toute l'ardeur de son amour en rappelant à Aurélie le bonheur que son peuple avait à la revoir, celle-ci lui répond : " Flatteur ! " Adulateur serait un contre-sens.