adverbe

(Mot repris de adverbes)

adverbe

n.m. [ du lat. ad, auprès, et verbum, verbe ]
Mot invariable dont la fonction est de modifier le sens d'un verbe, d'un adjectif ou d'un autre adverbe : « Vite » dans « manger vite », « trop » dans « trop gentil » sont des adverbes.

ADVERBE

(a-dvèr-b') s. m.
Terme de grammaire. Partie invariable du discours qui modifie les verbes ou les adjectifs.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Averbes et pars d'oraison [, Bat. des sept Arts]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. adverbe, adverbi ; espagn. adverbio ; ital. avverbio ; de adverbium, de ad, à, et verbum, verbe (voy. VERBE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ADVERBE. - HIST. Ajoutez :
  • XVIe s.
    L'adverbe c'est un mot sans nombre qui est adjoinct à un autre [RAMUS, dans LIVET, Gramm. franç. p. 232]

adverbe

ADVERBE. n. m. T. de Grammaire. Mot invariable qui se joint avec les verbes, les adjectifs ou les adverbes et qui les modifie de diverses manières. Adverbe de lieu. Adverbe de temps. Adverbe dérivé d'un verbe. Adverbe dérivé d'un adjectif. Ici etsont des adverbes de lieu. Aujourd'hui, demain, bientôt, tantôt sont des adverbes de temps. Beaucoup et peu sont des adverbes de quantité. Doucement et fortement sont des adverbes de manière.

adverbe


ADVERBE, s. m. [2e br. ê ouv. 3e e muet.] Partie du discours, qui acompagne le verbe, et en fixe encore mieux la signification. Il a tiré son nom de cette fonction. Il modifie aussi les adjectifs. = Il ne faut pas mettre les adverbes loin du verbe. Jamais, souvent, toujours et aûtres semblables, sont ceux qu'on peut éloigner le plus sans crainte. On peut les placer dès le commencement même de la phrâse.
   Construction des adverbes. 1°. On met ordinairement les adverbes devant les adjectifs et les participes: extrêmement heureux, fortement persuadé.
   2°. À~ l'égard des verbes, dans les temps simples, l'adverbe se place assez communément après le verbe: "Il aime éperdument; il combattoit vaillamment; il chante avec grâce; il vivoit innocemment lorsque, etc. — Pour les temps composés, où l'auxiliaire avoir est employé, il y a une distinction à faire entre les adverbes simples, et ceux qui sont composés de plusieurs mots. Ceux là se mettent indifféremment devant ou après le participe: "On l'a soigneûsement traité, ou traité soigneûsement. Ceux-ci ne se mettent qu'après: on l'a traité avec soin, et non pas avec soin traité.
   3°. Pour les adverbes bien, mal, mieux, on peut les placer avant ou après l'infinitif, et le participe dans les temps composés; après, quand ils sont acompagnés ou suivis de quelqu'autre conjonction; avant, quand ils sont seuls: il a bien chanté;il a mal joué; il a mieux rencontré. "Il a parlé fort bien; il a raisoné extrêmement mal; il a joué mieux que vous ne dites. On pourrait dire aussi en les plaçant devant: "Il a fort bien chanté; extrêmement mal raisoné; il a mieux joué que, etc. Pis ne peut marcher qu'après. Il ne pouvait faire pis; il a fait pis encore. — Dans les temps simples des verbes, ces adverbes ne peuvent être mis qu'après: il chante bien, ou très-bien; il commençait mal; il fera mieux, etc. Voy. BIEN, MAL, MIEUX, PIS.
   4°. Si les adverbes souvent, jamais, toujours sont joints à d'autres adverbes, on doit les placer les premiers: "Ils sont souvent ensemble; je n'en ûse jamais violemment; il considère toujours mûrement, etc.
   5°. Pas et point se placent devant ou après un infinitif, quoique plus ordinairement devant, toujours après les temps simples, et toujours devant le participe, dans les temps composés. Voy. PAS et POINT.
   Régime. La principale différence des adverbes d'avec les prépositions; c'est que les premiers, d'eux-mêmes n'ont aucun régime, et que les aûtres régissent toujours, ou un nom, ou un verbe. * Plusieurs donnent mal-à-propos un régime aux adverbes auparavant, alors, cependant, dedans, dehors, dessus, dessous, qu'ils confondent avec avant, lors, pendant, dans, hors, sur, sous, prépositions ou conjonctions. Voy. ces mots.
   Il est pourtant quelques adverbes, qui ont un régime, comme dépendamment, différemment de; préférablement, relativement, conformément à; assez, peu, beaucoup de; mais ils ne régissent pas les verbes.
   * Rem. Les Adverbes ne modifient pas les noms substantifs. Quelques Auteurs les font marcher en leur compagnie; entr'autres M. Linguet: C'est la conduite de tous les véritablement Grands Hommes. Révol. de l'Emp. Rom. "Dans ces assemblées, qui forment la véritablement bonne compagnie. Marin. L'Amante Ingénuë. — Cette manière assez particulière de placer l'adverbe ne me déplairait pas dans cette occasion; mais je ne conseillerais pas, aux jeunes gens sur-tout, avides de nouveautés, de l'imiter dans d'aûtres substantifs et d'aûtres adverbes, comme les sincèrement amis, les certainement maîtres, etc.

Traductions

adverbe

Adverb, Umstandswortadverbbijwoord, adverbiumתואר הפועל (ז), תֹּאַר הַפֹּעַלadverbium, bywoordadverbiadverbium, biordεπίρρημαadverboadverbioadverbihatározószóadverbiokata keteranganavverbio副詞adverbiumprzysłówekadvérbiopríslovkaadverbzarf, belirteç副词, 副詞adverbium, adverbнаречиеظَرْفpříslovceprilog부사คำวิเศษณ์phó từнаречие副詞 (advɛʀb)
nom masculin
grammaire mot qui modifie le sens d'un verbe, d'un adjectif

adverbe

[advɛʀb] nmadverb
adverbe de manière nmadverb of manner
adverbe de négation nmnegative adverb
adverbe de phrase nmsentence adverb
adverbe de quantité nmadverb of quantity