affadir

affadir

v.t.
1. Rendre fade ; faire perdre sa saveur à : Affadir une sauce en y ajoutant trop d'eau relever
2. Fig. Affaiblir la vigueur de : Affadir un récit par de longues digressions affaiblir ; corser, rehausser

affadir

(afadiʀ)
verbe transitif
1. nourriture releverpimenter enlever du goût à quelque chose Du lait affadirait la sauce.
2. rendre qqch moins intéressant affadir un discours

affadir


Participe passé: affadi
Gérondif: affadissant

Indicatif présent
j'affadis
tu affadis
il/elle affadit
nous affadissons
vous affadissez
ils/elles affadissent
Passé simple
j'affadis
tu affadis
il/elle affadit
nous affadîmes
vous affadîtes
ils/elles affadirent
Imparfait
j'affadissais
tu affadissais
il/elle affadissait
nous affadissions
vous affadissiez
ils/elles affadissaient
Futur
j'affadirai
tu affadiras
il/elle affadira
nous affadirons
vous affadirez
ils/elles affadiront
Conditionnel présent
j'affadirais
tu affadirais
il/elle affadirait
nous affadirions
vous affadiriez
ils/elles affadiraient
Subjonctif imparfait
j'affadisse
tu affadisses
il/elle affadît
nous affadissions
vous affadissiez
ils/elles affadissent
Subjonctif présent
j'affadisse
tu affadisses
il/elle affadisse
nous affadissions
vous affadissiez
ils/elles affadissent
Impératif
affadis (tu)
affadissons (nous)
affadissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais affadi
tu avais affadi
il/elle avait affadi
nous avions affadi
vous aviez affadi
ils/elles avaient affadi
Futur antérieur
j'aurai affadi
tu auras affadi
il/elle aura affadi
nous aurons affadi
vous aurez affadi
ils/elles auront affadi
Passé composé
j'ai affadi
tu as affadi
il/elle a affadi
nous avons affadi
vous avez affadi
ils/elles ont affadi
Conditionnel passé
j'aurais affadi
tu aurais affadi
il/elle aurait affadi
nous aurions affadi
vous auriez affadi
ils/elles auraient affadi
Passé antérieur
j'eus affadi
tu eus affadi
il/elle eut affadi
nous eûmes affadi
vous eûtes affadi
ils/elles eurent affadi
Subjonctif passé
j'aie affadi
tu aies affadi
il/elle ait affadi
nous ayons affadi
vous ayez affadi
ils/elles aient affadi
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse affadi
tu eusses affadi
il/elle eût affadi
nous eussions affadi
vous eussiez affadi
ils/elles eussent affadi

AFFADIR

(a-fa-dir) v. a.
Rendre fade. Affadir une sauce.
Fig. Ôter le sel, le piquant. Affadir une épigramme.
Vous avez fardé la peinture ; Vous affadissez l'opéra [BÉRANGER, Pauvres am.]
Causer une sensation désagréable au palais, à l'estomac, par quelque chose de fade. Le miel affadit le cœur.
Comme il y a de bonnes viandes qui affadissent le cœur, il y a un mérite fade et des personnes qui dégoûtent avec des qualités bonnes et estimables [LA ROCHEF., Pensées, 48]
Fig.
Ces gens.... l'affadissaient, L'endormaient en contant leur flamme [LA FONT., Petit Ch.]
S'affadir, v. réfl. Devenir fade.
De Molière oublié le sel s'est affadi [VOLT., Ép. CI]
[Dans le monde] Il faut se prêter, s'accommoder, s'affadir avec les enfants de la terre, nous qui devions en être le sel [MASS., Conf. Fuite.]
L'éloquence, toujours flatteuse dans les monarchies, s'est affadie par des adulations dangereuses aux meilleurs princes [MASS., Louis le Grand.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Comme le vin se perd et affadist par l'eau, et toute la farine s'aigrit par le levain [CALV., Inst. 1 63]
    Cettui-ci, receu avec honneurs et caresses, fut renvoyé si plein de douceurs qu'il en affadit ses compagnons au retour [D'AUB., Hist. I, 252]
    Je suis si affady aprez la liberté, que qui me deffendroit l'accez de quelque coing des Indes, j'en vivrois aulcunement plus mal à mon ayse [MONT., IV, 242]
    Au lieu de m'aiguiser l'appetit par ces preparations et avantjeux, on me lasse et affadit [ID., II, 107]
    C'est le goust d'une molle fortune, qui s'affadit aux choses ordinaires et accoustumées [ID., IV, 283]

ÉTYMOLOGIE

  • À et fade.

affadir

AFFADIR. v. tr. Dégoûter par une sensation de fadeur. Une sauce qui affadit. Fig., Des louanges outrées affadissent le coeur.

Il signifie aussi Rendre fade. Affadir une sauce, un ragoût, en y mêlant quelque chose de trop doux.

Il se dit figurément en parlant des Ouvrages d'esprit. Affadir un discours par des pensées et par des expressions affectées et doucereuses.

affadir


AFFADIR, ou AFADIR, v. a. [Afadi, tout bref.] Rendre fade. Il se dit au propre et au figuré. "Afadir une sauce en y mêlant quelque chose de trop doux. Afadir un discours par des pensées et un style doucereux. = 2°. Affadir, c'est aussi causer une sensation désagréable au palais, à l'odorat ou à l'estomac, par quelque chose de fade. Sauce qui affadit le coeur. — On le dit aussi figurément: "des louanges outrées affadissent le coeur.

Synonymes et Contraires

affadir

verbe affadir
Traductions

affadir

[afadiʀ] vt → to make insipid, to make tasteless [afadiʀ] vpr/pass → to become insipid, to become tasteless