affaiblissement

(Mot repris de affaiblissements)

affaiblissement

n.m.
Fait de s'affaiblir ; état qui en résulte : L'affaiblissement d'un malade. L'affaiblissement rapide d'une dictature déclin ; consolidation, renforcement

AFFAIBLISSEMENT

(a-fè-bli-se-man) s. m.
Diminution de force, au propre et au figuré. L'affaiblissement des forces, de la santé, de la vue, du courage. L'affaiblissement de la lumière du soleil dans une éclipse.
Recourons à Dieu dans les affaiblissements où la vertu tombe comme en défaillance [FÉN., t. XVIII, p. 195]
Pour s'opposer au relâchement ; des mœurs, aux affaiblissements de la discipline [MASS., Car. Mélange.]
Il est rare que leurs grâces [des grands] ne soient pas le prix de nos affaiblissements et de nos complaisances [ID., Conf. Scand.]
Soit par la désertion de quelques-uns de ses enfants, soit par l'affaiblissement de la charité du plus grand nombre [BOURD., Pensées, t. II, p. 315]
Affaiblissement des monnaies, abaissement de leur titre.

affaiblissement

AFFAIBLISSEMENT. n. m. État de ce qui est affaibli. Il se dit des Forces du corps, de celles de l'esprit, de celles d'un État, d'un parti, etc. L'affaiblissement du corps. L'affaiblissement de la vue. L'affaiblissement de la voix. L'affaiblissement d'une armée, d'un parti. L'affaiblissement des forces ennemies.
Traductions

affaiblissement

דלדול (ז), החלשה (נ), היחלשות (נ), הכחשה (נ), התמזמזות (נ), התקהות (נ), התשה (נ), קהות (נ), הַקְהָיָה, הַחְלָשָׁה, הֵחָלְשׁוּת, הֲתַשָּׁהattenuation, loss, waning, weakening, debilitypelemahanεξασθένισηaffievolimento, affiochimento, indebolimentoSchwächungverzwakkingотслабванеsvækkelseförsvagning (afeblismɑ̃)
nom masculin
diminution de la force de qqn, de qqch l'affaiblissement de l'ennemi

affaiblissement

[afeblismɑ̃] nmweakening