affectif, ive

AFFECTIF, IVE

(a-fè-ktif, kti-v') adj.
Qui inspire de l'affection, qui émeut, qui touche l'âme.
Que n'ai-je ce style tendre et affectif dont il se sert pour reconnaître sa misère, pour louer les miséricordes de son libérateur ? [FLÉCH., Panég. I, p. 293]
En style philosophique, qui se rapporte, dans l'âme, aux besoins et aux passions. La partie affective de l'âme. Facultés affectives par opposition à facultés intellectuelles.
Les premières sensations des enfants sont purement affectives, ils n'aperçoivent que le plaisir et la douleur [J. J. ROUSS., Ém. I]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. AFFECTION ; provenç. affectiu ; espagn. afectivo ; portug. affectivo ; ital. affettivo.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • AFFECTIF. Ajoutez :
  • Qui est disposé à l'affection.
    Comment se peut-il faire que je sente ces choses, moi qui suis le plus affectif du monde ? [ST FRANÇOIS DE SALES, Introd. à la vie dévote]
    Si elles [les filles] sont d'une humeur affective, elles doivent changer l'amour qu'elles ont pour elles-mêmes et pour les créatures, à aimer Dieu de tout leur cœur [JACQUELINE PASCAL, dans COUSIN, Jacqueline Pascal, p. 313, 1845]