affectionné


Recherches associées à affectionné: chérir, particulièrement

affectionné, e

adj.
Qui a de l'affection : Votre neveu affectionné

affectionné

AFFECTIONNÉ, ÉE. participe C'est aussi un terme de civilité employé quelquefois dans la souscription des lettres, que l'on termine par certaines formules d'usage, lesquelles varient suivant les relations de la personne qui écrit la lettre avec celle à qui elle l'adresse. Votre très-humble et très-affectionné serviteur. Votre affectionné serviteur. Votre affectionné. Votre affectionné à vous servir. Votre affectionne à vous rendre service. Ces deux dernières formules ont vieilli.

affectionné


AFFECTIONNÉ, ou AFECTIONÉ, ÉE, adj. [Afèk-ci-oné, 2e è moy. 4e é fer. tout bref.] Qui a de l'affection pour. Ami très-affectioné. Il a donc le sens actif, et se dit de celui qui affectione. — Dans le Rich. Port. on lui done ce sens, mais aussi celui d'aimé, chéri, qui est affectioné de... Ce 2e sens n'est pas usité. = Afectioné n'aime pas à précéder. "Il vous reste un ami, un tendre, un affectioné père. Mme. de Ricoboni. C'est une construction anglaise: On dit affectioné serviteur. On ne le met devant qu'en cette ocasion.
   Affectioné à son pays. Bien affectioné pour, mal affectioné envers.
   AFFECTIONÉ, est aussi un terme de civilité pour terminer les lettres. Il ne se met guère qu'à l'égard de ceux qui sont au-dessous de celui qui écrit, ou entre des persones amies. — Voici les degrés de cette formule de civilité; depuis celui qui en marque le plus, jusqu'à celui qui en marque le moins. — Votre très-humble et très-affectioné serviteur. — Votre affectioné serviteur. — Votre affectioné à vous servir. — Votre affectioné à vous rendre service.