afficher

(Mot repris de affichée)

afficher

v.t. [ de ficher ]
1. Apposer une annonce officielle ou publicitaire : Afficher un avis de recherche
2. (Sans compl.) Poser une affiche : Défense d'afficher.
3. Annoncer par voie d'affiches : Presque tous les cinémas de la ville affichent son film.
4. Annoncer au moyen d'un panneau d'affichage, d'un écran cathodique : Les résultats sont affichés au fur et à mesure du dépouillement.
5. Montrer avec ostentation un sentiment, une opinion, etc. : Afficher sa joie

s'afficher

v.pr.
Se montrer ostensiblement avec : S'afficher avec un chanteur célèbre

afficher


Participe passé: affiché
Gérondif: affichant

Indicatif présent
j'affiche
tu affiches
il/elle affiche
nous affichons
vous affichez
ils/elles affichent
Passé simple
j'affichai
tu affichas
il/elle afficha
nous affichâmes
vous affichâtes
ils/elles affichèrent
Imparfait
j'affichais
tu affichais
il/elle affichait
nous affichions
vous affichiez
ils/elles affichaient
Futur
j'afficherai
tu afficheras
il/elle affichera
nous afficherons
vous afficherez
ils/elles afficheront
Conditionnel présent
j'afficherais
tu afficherais
il/elle afficherait
nous afficherions
vous afficheriez
ils/elles afficheraient
Subjonctif imparfait
j'affichasse
tu affichasses
il/elle affichât
nous affichassions
vous affichassiez
ils/elles affichassent
Subjonctif présent
j'affiche
tu affiches
il/elle affiche
nous affichions
vous affichiez
ils/elles affichent
Impératif
affiche (tu)
affichons (nous)
affichez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais affiché
tu avais affiché
il/elle avait affiché
nous avions affiché
vous aviez affiché
ils/elles avaient affiché
Futur antérieur
j'aurai affiché
tu auras affiché
il/elle aura affiché
nous aurons affiché
vous aurez affiché
ils/elles auront affiché
Passé composé
j'ai affiché
tu as affiché
il/elle a affiché
nous avons affiché
vous avez affiché
ils/elles ont affiché
Conditionnel passé
j'aurais affiché
tu aurais affiché
il/elle aurait affiché
nous aurions affiché
vous auriez affiché
ils/elles auraient affiché
Passé antérieur
j'eus affiché
tu eus affiché
il/elle eut affiché
nous eûmes affiché
vous eûtes affiché
ils/elles eurent affiché
Subjonctif passé
j'aie affiché
tu aies affiché
il/elle ait affiché
nous ayons affiché
vous ayez affiché
ils/elles aient affiché
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse affiché
tu eusses affiché
il/elle eût affiché
nous eussions affiché
vous eussiez affiché
ils/elles eussent affiché

AFFICHER

(a-fi-ché) v. a.
Appliquer au mur des affiches. Afficher une loi, une vente. Charles XII fit afficher qu'il n'était venu que pour donner la paix.
Quoi ! mes pères, afficher vous-mêmes dans Paris un livre si scandaleux, avec le nom de votre P. Meynier à la tête ! [PASC., Prov. 16]
Par extension.
Un ministre veut m'enrichir Sans qu'au Moniteur on m'affiche [BÉRANGER, Refus.]
Faire étalage de. Afficher la douleur. Afficher la prétention de connaître à fond. Il affiche sa honte, ses vices. Plutôt que d'afficher notre impuissance à l'égard de certains désordres.
Vous abjureriez la philosophie pour afficher la dévotion [VOLT., Dial. 30]
Afficher une femme, rendre public le commerce de galanterie qu'on a ou qu'on veut faire croire qu'on a eu avec elle.
S'afficher, v. réfl. Ne se prend qu'en mauvaise part. N'avez-vous point de honte de vous afficher ainsi ? S'afficher pour un homme sans mœurs.

SYNONYME

  • AFFICHER, AFFECTER. Faire montre de.... c'est là la signification commune à ces deux verbes, en tant que synonymes. La différence est que affecter implique qu'on ne ressent pas les sentiments dont il s'agit : affecter la douleur, c'est faire montre d'une douleur qu'on ne ressent pas. Afficher n'implique rien de pareil : afficher une douleur, c'est faire montre d'une douleur qu'on ressent ou qu'on ne ressent pas.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Puisqu'il l'a dit, mout s'en est afichét [résolu] [, Ch. de Rol. CLXXXVIII]
    La bataille est mout dure et afichée [, ib. CCXLVI]
  • XIIe s.
    Affichez [affermi] s'est sur les estriers dorés [, Ronc. p. 53]
    Et puis remontent [à cheval], si se sont afichez [, ib. p. 57]
    De ce qu'oit [eut] dit, est forment afichez [il tient fortement à ce qu'il a dit] [, ib. p. 119]
    Pur ço esguard par raisun, e bien l'os afichier, Que, se li clers forfait à perdre sun mestier, Face le sis prelaz en sa chartre lancier [, Th. le Mart. 31]
    E jure les oilz deu e volt bien afichier Que jamais à cel puint ne purra repairier [, ib. 110]
  • XIIIe s.
    Li empereres s'afficha bien d'eus destruire selonc son pooir [H. DE VALENC., XXXIII]
    Or voil-je bien afichier Que n'a si loial ne si sage En ma cort, ne de tel corage [, Ren. 6048]
    Li porc li vint gole baée, Et li chevaliers tint l'espié, à un chesne s'est afichié [, Ren. 22508]
    Car il dit, et por voir l'affiche En son noble livre Aureole Qui fait bien à lire en escole [, la Rose, 8604]
    Sine di-ge pas ne n'afiche Que roi doient estre dit riche Plus que les personnes menues Qui vont nuz piez parmi les rues [, ib. 18761]
    Car usurier, bien te l'afiche, Ne pourroient pas estre riche, Ains sunt tuit povre et soffreteus, Tant sunt aver et convoiteus [, ib. 5083]
    Richece ot une porpre robe, Ici ne tenés mie à lobe [fable], Que je vous di bien et afiche Qu'il n'ot si bele, ne si riche Ou monde, ne si envoisie [gaie] [, ib. 1062]
    Li plus poures se tint à rice, Et de grant hardement s'afice [, Fl. et Bl. 1349]
    Li quens Raimons s'afiche de faire une envaïe [, Ch. d'Ant. IV, 57]
    Quant li vesques oï Buiemont afichier Que il ne veut la lance par nul endroit baillier [, ib. VIII, 115]
    Garsions s'enfoï, por sa vie alongier, Amont el haut castel qui siet en haut rochiez ; Bien avoit de hautesse un trait d'arbalestrier ; En la porte s'afiche que firent aversier [, ib. VI, 1020]
  • XIVe s.
    C'est à dire gens de forte sentence affichiés et ahurtés, qui sont fors à persuader [ORESME, Eth. 214]
    Il s'afiche ès estriers comme homs amanevis [, Baud. de Seb. VI, 371]
  • XVe s.
    Et pour ce Dieu le trabucha, Ou font d'abisme l'aficha Et nous aussi qui l'ensuïsmes [, Nat. de J. C.]
    Si s'afichierent à oster les pilots [pilotis], dont il en y avoit en l'Escaut semé grand foison [FROISS., I, I, 136]
  • XVIe s.
    Et furent decapitez, et leurs testes affichées sur les portes de la ville [CARLOIX, X, 14]
    Et firent afficher par les carrefours de la ville l'edict du roy [ID., ib.]
    Dans Rabelais, afficher est mis pour greffer.

ÉTYMOLOGIE

  • À et ficher ; picard, affiker ; provenç. aficar, afiquar ; espagn. afijar ; ital. afficcare.

afficher

AFFICHER. v. tr. Apposer une affiche. Afficher une loi, une ordonnance de police, une vente publique. Afficher le spectacle. Le tribunal a ordonné que son jugement serait affiché à cent exemplaires.

Non seulement je le dirai, mais je l'afficherai partout, se dit par exagération en parlant d'une Chose qu'on voudrait faire savoir à tout le monde.

Il signifie figurément Faire étalage de quelque chose. Afficher le bel esprit. Afficher l'irréligion. Afficher sa honte.

Afficher une femme, Rendre public le commerce de galanterie qu'on a ou qu'on veut passer pour avoir avec elle. S'afficher avec une femme, Se montrer avec elle en public.

S'AFFICHER, employé absolument, signifie Étaler ses défauts, ses vices. Un homme de goût ne s'affiche point. Cette femme s'affiche, Elle brave les convenances.

afficher

Afficher, Affigere,

Affiché, Affixus.

afficher


AFFICHER, ou AFICHER, v. a. [Afiché, 3eé fer. tout bref.] Attacher un placard pour avertir le public de quelque chôse. "On a affiché l'Arrêt, le Monitoire. = Publier; je l' aficherai par-tout. = Au figuré, aficher le bel esprit, aficher sa honte. S'aficher. Il n'est que du style simple et critique.
   Rem. Ce verbe est aujourd'hui fort à la mode; mais, comme il arrive à toutes les modes, on en oûtre l'aplication. "Ce n'est pas tout que d'avoir une belle origine, il faut savoir l'afficher. Coyer.
   On la trouve par-tout s'afichant de plus belle,
   Et se moquant du ton, pourvu qu'on parle d'elle.
       Gresset~.
"Véritable Philosophe, qui pratiqua sans l'aficher cette sagesse, que tant d'autres afichent sans la pratiquer. D'Al. "Je n'ai pas eu l'art, aujourd'hui si usité, d'aficher mes bonnes actions, et d'avoir toujours à la bouche ma probité, ma vertu, mon humanité. Palissot. "S'aficher pour impie est une horrible folie, mais hélas! fort commune. Anon. "Un homme sensé ne s'afiche point.

Synonymes et Contraires

afficher

verbe afficher
1.  Annoncer par des affiches.

afficher (s')

verbe pronominal afficher (s')
Se montrer en public.
parader, paraître, se pavaner, s'exhiber -familier: crâner, faire de l'esbroufe, plastronner, se faire voir -littéraire: se commettre -populaire: faire de l'épate.
Traductions

afficher

post, display, placard, post up, bill, flauntaanplakkenהדביק כרזהaffiggere, ostentare, visualizzare (afiʃe)
verbe transitif
1. faire savoir par affiche afficher le règlement sur la porte
2. montrer en public afficher sa fierté

afficher

[afiʃe] vt
[+ affiche] → to put up
"défense d'afficher" → "stick no bills"
[+ information] → to post; [+ réunion] → to put up a notice about
Ils ont affiché les résultats dehors → They've posted the results outside.
(fig) (= enregistrer) [+ résultats, taux] → to post, to declare
(électroniquement) → to display
(fig) [+ sentiment] → to exhibit, to display; [+ intention] → to reveal [afiʃe]
vpr/vi (péjoratif) [personne] → to flaunt o.s.
s'afficher comme → to set o.s. up as
s'afficher avec qn → to carry on openly with sb
vpr/pass
(sur écran) → to be displayed
[taux, indice] s'afficher en hausse → to be rising
s'afficher en baisse → to be falling
[luxe, arrogance] → to be flaunted