affiche

affiche

n.f.
Feuille imprimée, portant un avis officiel ou publicitaire, collée sur un mur ou sur un endroit prévu à cet effet : Campagne d'information par voie d'affiches
placard : Colleur d'affiches.
Être à l'affiche,
se trouver en période de représentation, en parlant d'un spectacle : Sa nouvelle pièce est à l'affiche.
Mettre à l'affiche,
annoncer un spectacle par voie d'affiches.
Quitter l'affiche,
cesser d'être représenté, en parlant d'un spectacle.
Tenir l'affiche,
être représenté longtemps, en parlant d'un spectacle.
Tête d'affiche,
acteur qui joue le rôle principal d'un spectacle ou d'un film et figure en premier sur l'affiche ; fig., personne de premier plan ; vedette : Les têtes d’affiche d’un parti politique.

AFFICHE

(a-fi-ch') s. f.
Feuille imprimée ou manuscrite que l'on applique sur les murs, pour donner connaissance au public de quelque chose. Poser une affiche. Il annonça par une affiche qu'il vendrait.... Tous les murs de Paris sont couverts d'affiches.
Petites Affiches, feuille périodique d'annonces.
En termes de pêche, petit engin dont on se sert pour tendre un verveux. Longue perche ferrée pour arrêter et fixer les bateaux.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Non trop curieux en deguisements ; ne moult ne s'y entend, ne amuse, ni ne dore son corps par diverses affiches [, Bouciq. IV, 7]
  • XVIe s.
    Il denoncea et publia par affiches que ce mesme jour là il vouloit lever gens pour la guerre [AMYOT, Cam. 76]
    Dans Rabelais, ce mot signifie épingle.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. AFFICHER.

affiche

AFFICHE. n. f. Feuille écrite ou imprimée que l'on applique contre les murs pour donner connaissance au public de quelque chose. Les affiches de spectacle. Affiches électorales. Affiche pour la vente d'une propriété, d'une maison. Une muraille couverte, tapissée d'affiches. Apposer une affiche. Déchirer une affiche.

Petites Affiches, Feuille périodique dans laquelle on annonce les terres, les maisons, les meubles à vendre, etc.

affiche

Une affiche, Programma, Affixum.

affiche


AFFICHE, ou AFICHE, s. m. Placard pour avertir le public de quelque chôse. Affiche de Comédie; pour les enchères, les ventes des maisons, des terres, etc. — Dans le style simple et modéré, il peut s'employer au figuré.
   Noblesse est une affiche, or l'affiche n'est rien,
   Le seul mérite est tout.      L'Ab. Monnier,
Voyez AFFICHER.

affiche

*AFFICHE, s. m. Lisez, s. f.

Traductions

affiche

Anschlag, Affiche, Anschlagzettel, Aushang, Plakat, Posterposter, placard, notice, bill, signaanplakbiljet, affiche, plakkaat, poster, (toneel)gezelschap, toneelspelersהודעה (נ), כרזה (נ), מודעה (נ), מודעת לוח (נ), פלקט (ז), פרסום חוצות (ז), כְּרָזָה, מוֹדָעָהaanplakbiljetanunci, cartell anunciador, rètolopslagafiŝoanuncio, cartel, letrero, pancarta, rótulojulistehirdetésaffisso, cartellone, cartello, locandina, manifestocartaz, edital, papeletaафища, афишаaffisch, anslagafişαφίσαแสดง (afiʃ)
nom féminin
document d'information collé sur une surface un colleur d'affiches

affiche

[afiʃ] nf
(décorative)poster
(officielle)notice
(THÉÂTRE)bill
être à l'affiche → to be on
tenir l'affiche → to run