affirmatif, ive

AFFIRMATIF, IVE

(a-fir-ma-tif, ti-v') adj.
Qui affirme. Il fit un geste affirmatif. Discours, ton affirmatif.
Proposition affirmative, en termes de logique, toute proposition exprimée sans négation. Le mode affirmatif, le mode indicatif.
Affirmative, s. f. Toute proposition par laquelle on affirme. Ils sont pour l'affirmative, moi pour la négative.
Il prouve l'affirmative de la question par Moïse [BOSSUET, Hist. II, 7]
Quand on est détrompé, il parle encore pour l'affirmative [LA BRUY., 10]
S. m. Nom que l'inquisition donnait à ceux qui avouaient et soutenaient leurs erreurs. Il suit toujours son substantif : Un raisonnement affirmatif ; une proposition affirmative.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quand la preuve chiet sur la parole afirmative et non pas sur la negative [, Ass. de Jérus. 109]
    Li clerc si dient, et il dient voir, que negative ne doit pas queoir [tomber] en proeve, mais afirmative i queoit, por ce qu'on le [la] pot et doit prouver [BEAUMANOIR, XXXIX, 47]
  • XVe s.
    Affirmatif d'une chose incertaine [CH. D'ORL., Bal. 111]
  • XVIe s.
    Ils n'estiment point qu'un homme soit chrestien, si non qu'il s'accorde à toutes leurs determinations, tant affirmatives que negatives [CALV., Inst. 928]

ÉTYMOLOGIE

  • Affirmativus, de affirmare, affirmer (voy. AFFIRMER) ; provenç. affirmatiu ; espagn. afirmativo ; ital. affermativo.