affourcher

(Mot repris de affourchâtes)

AFFOURCHER

(a-four-ché) v. a.
Mettre à califourchon. Affourcher un enfant sur un âne.
S'affourcher, v. réfl.
Changé sera lors en rhinocéros L'ailé cheval qu'on appelle Pégase ; Et l'on verra sur une selle rase Maître curé s'affourcher sur son dos [CHAUL., à Mme du Maine.]
En charpenterie, joindre ensemble deux pièces de bois, dont l'une est à languette, et l'autre à rainure.
En termes de marine, disposer les câbles de deux ancres en fourche. Affourcher un bâtiment. V. n. Le vaisseau affourche. S'affourcher, v. réfl. On s'affourche pour mieux tenir contre le vent.

ÉTYMOLOGIE

  • À et fourcher.

affourcher

AFFOURCHER. v. tr. T. de Marine. Faire mouiller une embarcation en jetant à la mer deux ancres de manière que leurs câbles forment une espèce de fourche. Affourcher un bâtiment. Un vaisseau qui s'affourche ou absolument qui affourche.

Il signifie aussi, dans la langue familière, Placer à califourchon. Un paysan affourché sur son âne.

En termes d'Arts, il signifie Joindre deux pièces de bois dont l'une est à rainure et l'autre à baguette.