affriandé, ée


Recherches associées à affriandé, ée: contexture, tissure

AFFRIANDÉ, ÉE

(a-fri-an-dé, dée) part. passé.
Rendu friand. L'enfant affriandé par de la pâtisserie.
Fig. Affriandé par des promesses.
Affriandé de ou à, qui est friand de. Les soldats étaient affriandés au butin.
Je ne restai pas même affriandé de jolies femmes [J. J. ROUSS., Conf. II]