affriander

(Mot repris de affriandent)

affriander


Participe passé: affriandé
Gérondif: affriandant

Indicatif présent
j'affriande
tu affriandes
il/elle affriande
nous affriandons
vous affriandez
ils/elles affriandent
Passé simple
j'affriandai
tu affriandas
il/elle affrianda
nous affriandâmes
vous affriandâtes
ils/elles affriandèrent
Imparfait
j'affriandais
tu affriandais
il/elle affriandait
nous affriandions
vous affriandiez
ils/elles affriandaient
Futur
j'affrianderai
tu affrianderas
il/elle affriandera
nous affrianderons
vous affrianderez
ils/elles affrianderont
Conditionnel présent
j'affrianderais
tu affrianderais
il/elle affrianderait
nous affrianderions
vous affrianderiez
ils/elles affrianderaient
Subjonctif imparfait
j'affriandasse
tu affriandasses
il/elle affriandât
nous affriandassions
vous affriandassiez
ils/elles affriandassent
Subjonctif présent
j'affriande
tu affriandes
il/elle affriande
nous affriandions
vous affriandiez
ils/elles affriandent
Impératif
affriande (tu)
affriandons (nous)
affriandez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais affriandé
tu avais affriandé
il/elle avait affriandé
nous avions affriandé
vous aviez affriandé
ils/elles avaient affriandé
Futur antérieur
j'aurai affriandé
tu auras affriandé
il/elle aura affriandé
nous aurons affriandé
vous aurez affriandé
ils/elles auront affriandé
Passé composé
j'ai affriandé
tu as affriandé
il/elle a affriandé
nous avons affriandé
vous avez affriandé
ils/elles ont affriandé
Conditionnel passé
j'aurais affriandé
tu aurais affriandé
il/elle aurait affriandé
nous aurions affriandé
vous auriez affriandé
ils/elles auraient affriandé
Passé antérieur
j'eus affriandé
tu eus affriandé
il/elle eut affriandé
nous eûmes affriandé
vous eûtes affriandé
ils/elles eurent affriandé
Subjonctif passé
j'aie affriandé
tu aies affriandé
il/elle ait affriandé
nous ayons affriandé
vous ayez affriandé
ils/elles aient affriandé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse affriandé
tu eusses affriandé
il/elle eût affriandé
nous eussions affriandé
vous eussiez affriandé
ils/elles eussent affriandé

AFFRIANDER

(a-fri-an-dé,) v. a.
Rendre friand. N'affriandez pas les enfants.
Attirer par l'appât de quelque chose d'agréable au goût. On affriande les oiseaux, les poissons par l'appât.
En termes de fauconnerie, affriander c'est encourager un oiseau, en lui offrant une nourriture qu'il aime.
Fig. Attirer par quelque chose d'agréable, d'avantageux. Rien n'affriande comme l'espoir du gain.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Aucuns d'iceux sont aussi afriandez des soldes estrangeres [LANOUE, 179]
    Affriandé au travail par la beauté de sa besongne [D'AUB., Hist. II, 485]
    Le millet frit dans du miel affriandit les pigeons dans le colombier pour ne l'abandonner jamais [O. DE SERRES, 400]
    Les Florentins, Luquois, Genevois afriandez de la grandeur du profit, apporterent une infinité d'or et d'argent en France [J. BOYVIN, Disc. sur les monnoyes.]
    Elle l'a trop affriandé [en parlant d'un enfant] [PALSG., p. 483]

ÉTYMOLOGIE

  • À et friand ; bourguig. efriandé.

affriander

AFFRIANDER. v. tr. Rendre friand. Vous l'avez affriandé par la bonne chère que vous lui avez faite.

Il signifie aussi Attirer par quelque chose d'agréable au goût. On affriande les poissons, les oiseaux avec de l'appât.

Figurément et familièrement, il signifie Attirer par quelque chose d'utile, de profitable. Le gain l'avait affriandé.

affriander

Affriander, Affrioler, Illicere, Inescare, Perlicere, Prolectare, Cupediis illicere, Illecebris delinire, Capere, Allicefacere.

Affriandé, Affriolé, Illectus, Inescatus, Cupediae, vel voluptatum illecebris irretitus, Captus, Allectus.

affriander


AFFRIANDER, AFFRIOLER, v. a. [3e lon. au 1er., le reste bref dans les deux dern. é fer. Afri-andé, Afri-olé.] Ces deux mots ont à peu près le même sens. Attirer par quelque apât. — Le 2d. est moins usité que le 1er. ils sont, tout au plus, du style familier. — L'Acad. met le 1er. sans remarque, et dit du 2d. qu'il est du style familier.