affubler

(Mot repris de affublas)

affubler

v.t. [ du lat. fibula, agrafe ]
1. Vêtir d'une manière ridicule : On les a affublés d'un uniforme grotesque accoutrer
2. Attribuer qqch de ridicule à qqn : Ses neveux l'ont affublé d'un sobriquet.

s'affubler

v.pr. (de)
S'habiller bizarrement : Elles se sont affublées de vieilles fripes s'accoutrer

affubler

(afyble)
verbe transitif
vêtir, habiller de façon ridicule Ils l'ont affublé d'une vieille robe et d'un chapeau.

affubler


Participe passé: affublé
Gérondif: affublant

Indicatif présent
j'affuble
tu affubles
il/elle affuble
nous affublons
vous affublez
ils/elles affublent
Passé simple
j'affublai
tu affublas
il/elle affubla
nous affublâmes
vous affublâtes
ils/elles affublèrent
Imparfait
j'affublais
tu affublais
il/elle affublait
nous affublions
vous affubliez
ils/elles affublaient
Futur
j'affublerai
tu affubleras
il/elle affublera
nous affublerons
vous affublerez
ils/elles affubleront
Conditionnel présent
j'affublerais
tu affublerais
il/elle affublerait
nous affublerions
vous affubleriez
ils/elles affubleraient
Subjonctif imparfait
j'affublasse
tu affublasses
il/elle affublât
nous affublassions
vous affublassiez
ils/elles affublassent
Subjonctif présent
j'affuble
tu affubles
il/elle affuble
nous affublions
vous affubliez
ils/elles affublent
Impératif
affuble (tu)
affublons (nous)
affublez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais affublé
tu avais affublé
il/elle avait affublé
nous avions affublé
vous aviez affublé
ils/elles avaient affublé
Futur antérieur
j'aurai affublé
tu auras affublé
il/elle aura affublé
nous aurons affublé
vous aurez affublé
ils/elles auront affublé
Passé composé
j'ai affublé
tu as affublé
il/elle a affublé
nous avons affublé
vous avez affublé
ils/elles ont affublé
Conditionnel passé
j'aurais affublé
tu aurais affublé
il/elle aurait affublé
nous aurions affublé
vous auriez affublé
ils/elles auraient affublé
Passé antérieur
j'eus affublé
tu eus affublé
il/elle eut affublé
nous eûmes affublé
vous eûtes affublé
ils/elles eurent affublé
Subjonctif passé
j'aie affublé
tu aies affublé
il/elle ait affublé
nous ayons affublé
vous ayez affublé
ils/elles aient affublé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse affublé
tu eusses affublé
il/elle eût affublé
nous eussions affublé
vous eussiez affublé
ils/elles eussent affublé

AFFUBLER

(a-fu-blé) v. a.
Habiller d'une manière irrégulière, bizarre, ridicule.
Ce fut elle [la maréchale de Villeroy] qui sans y penser affubla M. de Brissac de ce bonnet qu'ils ont mis [dans leurs armes] [SAINT-SIMON, 10, 115]
S'affubler, v. réfl. Il s'était affublé d'un costume singulier.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Afublez est d'un mantel zabelin [, Ch. de Rol. XXXIV]
  • XIIe s.
    [Il] afublé ot un petit mantel gris [, Ronc. p. 14]
    Il fu bien afublez d'une pelice vaire [, Sax. XXX]
    À la curt en ala, quant il i fu mandez ; Par desus le surpliz s'est de l'estole armez, D'une chape à canoine par desus afublez [, Th. le Mart. 37]
  • XIIIe s.
    Lors prent li air son mantel inde, Qu'il vest trop volentiers en Inde, Si s'en afuble, et si s'apreste De soi cointir et faire feste [, la Rose, 18215]
    Si tost com povreté l'afuble De son hideus mantel onuble.... [, ib. 4811]
    El [pauvreté] n'avoit plus que afubler, Grant loisir avoit de trembler [, ib. 453]
    Quant les borgoises du chastel, Affublées de lor mantel [RUTEB., II, 177]
  • XVe s.
    Affublé d'un mantel [FROISS., II, II, 30]
    Philippe se leva moult tost et affubla une gonne [ID., II, II, 192]
    La damoiselle fut affublée par son serviteur d'un seau d'eau et de cendres [LOUIS XI, Nouv. XXXVII]
    Si ce ne fust pas l'amour de vos bons amis, je vous ferois affubler la prison de ceans [ID., ib. XCIV]
  • XVIe s.
    Il s'en va le coiffer comme d'un chapeau d'albanois, le lui affublant du costé qu'il estoit rompu [DESPER., Contes, XXII]
    Puis s'affubla la teste avec sa robbe [AMYOT, Démosth. 42]
    Luy s'estoit retiré à part, sans lumiere, gisant la teste affublée, de peur de voir personne [ID., Crassus, 52]
    Puis un beau guimple affubla par dessus, Prime, dougé [délicat au toucher], filé de main sçavante [RONS., 638]
    Generalement toutes les opinions superstitieuses dont sont affublés les enfans, femmes et esprits foibles [CHARRON, Sagesse, I, 41]

ÉTYMOLOGIE

  • Affubler est pour affibler, de af pour ad (voy. à), et fibula, boucle, diminutif de fiber, qui est à l'extrémité (voy. FIBRE) ; bourguig. effeublai ; normand, affluber ; picard, affuler ; wall. afûler ; ital. affibbiare ; bas-lat. affibulare, affiblare.

affubler

AFFUBLER. v. tr. Couvrir d'un affublement. On l'affubla d'un long crêpe, d'une longue robe. S'affubler d'un manteau extraordinaire. Elle s'affubla d'une longue mante.

Fig. et fam., Être affublé de ridicules, Être couvert de ridicules.

affubler

Affubler, Amicire, Picardi dicunt, Affuler, Semble qu'il vienne de Infula, infulae, quasi Infulare.

Affublé, Amictus.

Synonymes et Contraires

affubler

verbe affubler
Vêtir d'une façon bizarre.
accoutrer, déguiser, travestir -familier: attifer, fagoter, ficeler -littéraire: vêtir.

affubler (s')

verbe pronominal affubler (s')
S'habiller d'une façon ridicule.
Traductions

affubler

[afyble] vt (péjoratif) affubler qn de [+ vêtement] → to rig sb out in, to deck sb out in; [+ surnom] → to attach to sb