agréger

(Mot repris de agrégeront)

agréger

v.t. [ lat. aggregare, rassembler, de grex, gregis, troupeau ]
1. Réunir en un tout, une masse : La chaleur a agrégé les morceaux de métal agglomérer, agglutiner ; disjoindre, séparer
2. (à) Admettre qqn dans un groupe constitué : Agréger quelques éléments jeunes à la direction d'un parti associer, intégrer ; écarter, rejeter

s'agréger

v.pr. (à)
Se joindre, s'associer à : S'agréger à un groupe s'intégrer

AGRÉGER

(a-gré-jé. La syllabe ge conserve son e devant a et o. On écrit agrége, agrégerai, mais on prononce agrège, agrègerai) v. a.
Associer à un corps, à une compagnie.
Il appelle les Gentils pour les agréger à son peuple [BOSSUET, Hist. II, 4]
Dieu ne s'était pas contenté de l'appeler au christianisme et de l'agréger au corps de son Église [BOURD., Pensées, t. II, p. 431]
En termes de physique.
Elle agrége dans le sein de la terre les grains de sable en cristaux [BERN. DE ST-P., Harm. liv. v.]
S'agréger, v. réfl.
Les Gentils ne cessent de s'agréger [à ce peuple] [BOSSUET, Hist. II, 13]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. agreguar ; espagn. agregar ; ital. aggregare ; de aggregare, rassembler, de ad (voy. à) et grex, gregis, troupeau.

agréger

AGRÉGER. v. tr. Associer quelqu'un à un corps, à une compagnie, pour le faire jouir des mêmes honneurs, des mêmes prérogatives que ceux qui en sont. Il n'était pas du corps, mais on l'y a agrégé. On a dit de même La Faculté de Droit l'a agrégé; La Faculté de Médecine a voulu agréger un tel à son corps, etc.

AGRÉGÉ se dit adjectivement, en termes de Botanique, des Parties d'une plante agglomérées sur une petite surface. Les fleurs de la scabieuse sont agrégées.

AGRÉGÉ et AGRÉGÉE se disent comme noms de Ceux qui ont subi avec succès les épreuves d'un concours d'agrégation. Agrégé de la Faculté de Droit, de Médecine, de Pharmacie. Agrégé des lettres, de grammaire, des sciences. Professeur agrégé.

AGRÉGÉ, nom, se disait dans le sens où l'on emploie aujourd'hui de préférence AGRÉGAT.

Synonymes et Contraires
Traductions