aigri, ie

AIGRI, IE

(è-gri, grie) part. passé.
Devenu aigre, au propre et au figuré. Vin aigri. Les cœurs sont aigris. Aigri par le malheur.
Thésée, aigri par mes avis, Bornera sa vengeance à l'exil de son fils [RAC., Phèd. III, 3]
Vous vous imaginez sans doute que les affaires sont bien aigries [RETZ, IV, 41]