aigrir

(Mot repris de aigrirons)

aigrir

v.t.
1. Rendre aigre : L'air aigrit le vin.
2. Rendre amer et irritable : Les échecs successifs l'ont aigri.

s'aigrir

v.pr.
Devenir irritable et amer : Elles se sont aigries avec l'âge.

aigrir

(egʀiʀ)
verbe transitif
1. rendre acide L'air aigrit le vin.
2. figuré rendre amer, irritable Toute cette joie l'aigrit.

aigrir


verbe intransitif
devenir acide Le vin aigrit.

aigrir


Participe passé: aigri
Gérondif: aigrissant

Indicatif présent
j'aigris
tu aigris
il/elle aigrit
nous aigrissons
vous aigrissez
ils/elles aigrissent
Passé simple
j'aigris
tu aigris
il/elle aigrit
nous aigrîmes
vous aigrîtes
ils/elles aigrirent
Imparfait
j'aigrissais
tu aigrissais
il/elle aigrissait
nous aigrissions
vous aigrissiez
ils/elles aigrissaient
Futur
j'aigrirai
tu aigriras
il/elle aigrira
nous aigrirons
vous aigrirez
ils/elles aigriront
Conditionnel présent
j'aigrirais
tu aigrirais
il/elle aigrirait
nous aigririons
vous aigririez
ils/elles aigriraient
Subjonctif imparfait
j'aigrisse
tu aigrisses
il/elle aigrît
nous aigrissions
vous aigrissiez
ils/elles aigrissent
Subjonctif présent
j'aigrisse
tu aigrisses
il/elle aigrisse
nous aigrissions
vous aigrissiez
ils/elles aigrissent
Impératif
aigris (tu)
aigrissons (nous)
aigrissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais aigri
tu avais aigri
il/elle avait aigri
nous avions aigri
vous aviez aigri
ils/elles avaient aigri
Futur antérieur
j'aurai aigri
tu auras aigri
il/elle aura aigri
nous aurons aigri
vous aurez aigri
ils/elles auront aigri
Passé composé
j'ai aigri
tu as aigri
il/elle a aigri
nous avons aigri
vous avez aigri
ils/elles ont aigri
Conditionnel passé
j'aurais aigri
tu aurais aigri
il/elle aurait aigri
nous aurions aigri
vous auriez aigri
ils/elles auraient aigri
Passé antérieur
j'eus aigri
tu eus aigri
il/elle eut aigri
nous eûmes aigri
vous eûtes aigri
ils/elles eurent aigri
Subjonctif passé
j'aie aigri
tu aies aigri
il/elle ait aigri
nous ayons aigri
vous ayez aigri
ils/elles aient aigri
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse aigri
tu eusses aigri
il/elle eût aigri
nous eussions aigri
vous eussiez aigri
ils/elles eussent aigri

AIGRIR

(è-grir) v. a.
Rendre aigre. La chaleur aigrit le lait. Le temps n'aigrit pas toutes sortes de vins.
Fig. Irriter.
Je parlais pour l'aigrir, et non pour me défendre [CORN., Cinna, V, 2]
Mais sans doute, seigneur, ma présence l'aigrit [ID., Nicom. IV, 2]
Si le mal vous aigrit, que le bienfait vous touche [RAC., Esth. III, 1]
Les reproches ne faisaient qu'aigrir les esprits [BOSSUET, Hist. III, 3]
Sa mauvaise fortune avait aigri son esprit [SÉV., 345]
Connaissez donc Titus, voyez toute son âme, Le courroux qui l'aigrit, le poison qui l'enflamme ; Il brûle pour Tullie.... [VOLT., Brut. I, 4]
Je vous plains de servir sous ce maître farouche, Que le mérite aigrit, qu'aucun bienfait ne touche [ID., ib. II, 2]
En parlant des choses.
Seigneur, trop d'amertume aigrirait vos reproches [RAC., Iphig. III, 7]
.... Vient de son désespoir aigrir l'inquiétude [ID., Brit. V, 8]
Aigrir les soupçons de quelqu'un [ID., ib. I, 2]
La vraie vertu a pour les princes quelque chose d'âpre ; elle leur paraît trop austère et trop indépendante ; elle les effraye et les aigrit ; ils se tournent vers la flatterie [FÉN., Tél. XXIV]
Une douceur que rien n'émeut ni aigrit, dont rien ne trouble la paix, et qui s'applique partout à la maintenir [BOURD., Pensées, t. I, p. 90]
Ceux même dont ma gloire aigrit l'ambition [ID., Iphig. I, 1]
Rougissez d'un silence Qui de vos maux encore aigrit la violence [ID., Phèd. I, 3]
Pourquoi venir encore aigrir mon désespoir ? [ID., Bér. V, 5]
Allons, suivons ses pas, aigrissons ses ennuis [VOLT., Brutus, II, 3]
Ils ont aigri les maux, loin d'y remédier [MASS., Écueils.]
Vous dirai-je les noms de ces grands personnages Dont j'ai dépeint les morts pour aigrir les courages ? [CORN., Cinna, I, 3]
AIGRIR, v. n. Devenir aigre. Le vin aigrit dans un tonneau malpropre. Ce lait a aigri par l'influence du tonnerre. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir. S'AIGRIR, v. réfl.
Devenir aigre. Le vin s'aigrit à l'air.
Le vin s'aigrit dans mon gosier Chez un traiteur maussade [BÉRANG., Éloge de la Rich.]
Les nourritures végétales donnent un lait plus prompt à s'aigrir [J. J. ROUSS., Ém. 1]
La voix se durcit ou s'amollit, elle s'enfle ou se rétrécit, elle va même jusqu'à s'aigrir [D'OLIVET, Prosodie franç.]
S'irriter. Il s'aigrissait de jour en jour contre son frère.
Vous savez que sa bile assez souvent s'aigrit [MOL., l'Étour. I, 2]
Il s'aigrit et s'irrite contre la vertu [FÉN., Tél. III]
Je crains.... Que son courroux ému ne s'aigrisse à me voir [CORN., Pomp. IV, 2]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Telle douceur t'adoucira, Et ton aigreur ne l'aigrira [MAROT, II, 416]
    Les cueurs ne s'en aigrirent à l'encontre de Pericles [AMYOT, Péricl. 66]
    Lui voyant que le peuple en estoit indigné, l'aigrit et irrita encore davantage [ID., Alc. 22]

ÉTYMOLOGIE

  • Aigre. L'ancien français a le verbe aigrier, qui veut plutôt dire tourmenter.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • AIGRIR. Ajoutez : - HIST. XVe s.
    ... Mais quant [Mathilde] plus longuement Eut regardé l'endroict de sa besongne, à tant s'esgrit en menasse et vergongne [RENÉ MACÉ, Suyte de l'hist. de France, p. 3, verso]

aigrir

AIGRIR. v. tr. Rendre aigre. L'orage aigrit le vin. La chaleur aigrit le lait. Le levain aigrit la pâte. Du vin qui s'aigrit.

Il signifie figurément Mettre dans une disposition ou dans une situation plus fâcheuse. Cela ne fait qu'aigrir son mal, qu'aigrir sa douleur. La mauvaise fortune lui a aigri l'esprit. Son mal s'aigrit de jour en jour. Son caractère s'est aigri. Les esprits commençaient à s'aigrir.

aigrir

S'aigrir, Acescere, Coacescere.

¶ Aigrir et irriter aucun, Exacerbare.

Aigrir un crime, Acerbare crimen.

aigrir


AIGRIR, v. a. [Ègri, 1ereè moy. et bref.] Faire devenir aigre. Il s'emploie et dans le physique et dans le moral. "La grande chaleur aigrit le lait; le levain aigrit la pâte. "Cette conférence a aigri les esprits, au lieu de les adoucir. "La misère a aigri son caractère. Marin. S'aigrir s'emploie de même: le vin s'aigrit; les coeurs se sont aigris.

Synonymes et Contraires

aigrir

verbe aigrir
Rendre quelqu'un amer.
adoucir, calmer -littéraire: rasséréner.
Traductions

aigrir

verzuren, zuren, verbitteren, zuur maken, zuurmaken, zuur worden, toespitsen, verscherpen

aigrir

החמיץ (הפעיל), התחמץ (התפעל), הֶחְמִיץ

aigrir

ansäuern, sauer machen, säuern

aigrir

acidigi, pliakrigi

aigrir

acedar, agriar

aigrir

azedar

aigrir

[egʀiʀ] vt [+ personne] → to embitter; [+ caractère] → to sour [egʀiʀ]
vpr/vi [personne, caractère] → to become embittered → to sour
vpr/pass [lait, vin] → to turn sour