aiguayer

(Mot repris de aiguayes)

AIGUAYER

(è-gha-ié ou è-ghé-ié ; il y a deux prononciations pour gua : ga-ié ou ghé-ié ; ga-ié est préférable, car cela distingue aiguayer d'égayer) v. a.
Baigner, rafraîchir, laver. Aiguayer un cheval, c'est le faire entrer dans la rivière jusqu'au ventre, et l'y promener pour le laver et le rafraîchir. Aiguayer du linge, c'est le laver et le remuer quelque temps dans l'eau avant de le tordre.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    D'autres ne touchent à leurs tonneaux, sans souffrir d'estre aucunement soulevés et esgaiés par derriere, pour en faire du tout escouler le reste du vin [O. DE SERRES, 204]

ÉTYMOLOGIE

  • Anc. franc. aigue, eau (voy. EAU) ; Berry, aigueyer, gueyer.

aiguayer

AIGUAYER. (Il se conjugue comme BALAYER) v. tr. Tremper dans l'eau. Aiguayer un cheval, Le faire entrer dans la rivière jusqu'au ventre et l'y promener pour le laver et le rafraîchir. Aiguayer du linge, Le laver et le remuer quelque temps dans l'eau avant de le tordre.