aiguillé


Recherches associées à aiguillé: aiguiller, aiguiller vers, égailler

aiguille

AIGUILLE. (Dans ce mot et dans ses dérivés, U se prononce.) n. f. Petite tige de fer ou d'autre métal, pointue par un bout et percée par l'autre, pour y passer du fil, et dont on se sert pour coudre, pour broder, pour faire de la tapisserie, etc. Aiguille fine. Aiguille bien pointue. La pointe d'une aiguille. La tête d'une aiguille. Le chas, le trou d'une aiguille. Enfiler une aiguille. Aiguille à coudre. Aiguille à tapisserie. Aiguille d'emballeur. Aiguille à voile.

Aiguille à passer, Grande aiguille dont on se sert pour passer un lacet, un cordonnet dans des oeillets, dans une coulisse.

Prov. et fig., Disputer sur une pointe d'aiguille. Faire un procès sur la pointe d'une aiguille, Élever une contestation sur un très léger sujet.

Prov. et fig., De fil en aiguille, De propos en propos, en passant d'une chose à une autre. Il nous a raconté toute l'histoire de fil en aiguille. De fil en aiguille, ils en vinrent jusqu'à se quereller.

Prov. et fig., C'est chercher une aiguille dans une botte de foin, se dit en parlant d'une Chose que l'on cherche, mais qui est très difficile à trouver, à cause de sa petitesse.

Prov. et fig., Faire passer quelqu'un par le trou d'une aiguille, Lui imposer des conditions difficiles, le forcer à se faire petit.

AIGUILLE se dit aussi de Différentes sortes de petites tiges de fer ou d'autre matière qui servent à différents usages. Aiguille à tricoter des bas, à tricoter. Aiguille de chirurgien. Aiguille à cataracte. Aiguilles à ligature. Aiguille à séton; etc. Aiguille d'horloge, de montre, qui sert à marquer les heures, les minutes, sur le cadran. L'aiguille des heures, ou La petite aiguille. L'aiguille des minutes ou La grande aiguille. L'aiguille aimantée, ou L'aiguille de la boussole dont on se sert sur les bâtiments pour reconnaître le Nord. Aiguille du cadran solaire. Aiguille de paratonnerre. Aiguille de balance. Fusil à aiguille.

Il se dit par analogie de Certains monuments ou parties de monuments qui se terminent en pointe très aiguë. L'aiguille de la Sainte-Chapelle, pour la Flèche de la Sainte- Chapelle. L'aiguille de la place Saint-Pierre de Rome, pour l'Obélisque de la place Saint- Pierre. En ce sens il s'applique à Certaines roches en forme de pyramide très allongée, à certains sommets de montagne qui s'élèvent en pointe aiguë. L'aiguille du Pic du Midi. Cet endroit du fleuve est hérissé d'aiguilles de granit qui rendent la navigation impossible.

En termes de Chemins de fer, il désigne l'Appareil qui sert à faire passer un train de chemin de fer ou une voiture de tramway en marche d'une voie sur une autre.

Il se dit, en termes de Minéralogie, des Cristaux de forme allongée et déliée.

Il se dit aussi des Feuilles des arbres résineux. Les aiguilles du pin.

Il se dit encore de Plusieurs espèces de poissons de mer qui sont longs et menus et qui ont la tête pointue.

aiguille

Aiguille, f. penac. Vient de Acus Latin, par la mesme raison qu'est notée en Aiguiere, et signifie cest instrument de fer ou d'acier, duquel on se sert à coudre, auquel le François trocque la consonante c, qui est tenve, en sa moyenne, qui est g.

aiguille


AIGUILLE, s. f. [Egu-glie, 1reé fer. 3e e muet, tout bref, mouillez les ll. Trév. met aiguille ou éguille. L'Acad. ne met que le 1er. plus conforme à l'étymologie acu; et outre cela, et peut-être pour cela même, constamment le plus usité.] Petite verge de fer, pointûë et déliée, qui sert à coûdre et à broder, etc. Il y en a de plus longues et de plus épaisses, qui servent à tricoter.
   On dit, dans le style familier, de fil en aiguille; c. à. d. d'un bout à l'autre; conter de fil en aiguille, sans omettre aucune circonstance. — Disputer sur la pointe d'une aiguille, contester sans sujet, ou pour une affaire de peu de conséquence. "Cette lettre du vendredi est sur la pointe d'une aiguille; car, il n'y a point de réponse à faire, et dailieurs je ne sais point de nouvelles. Mde. de Sevigné. "On y trouve des vers sur la pointe d'une épingle, (dans les oeuvres de l'Ab. de Voisenon.) On me permettra de dire, dit un Journaliste, que l' Ab. de Voisenon a presque toujours fait de l'esprit sur la pointe d' une aiguille. Il avait pris dans les sociétés le ton des pointes et des calembourgs; ce qui fut toujours l'esprit de ceux qui n'en ont pas.
   AIGUILLE se dit aussi des obélisques et des clochers extrêmement pointus. Ceux-ci pourtant s'apellent plus communément des flèches, que des aiguilles.