aiguillée

aiguillée

[ egɥije] n.f.
Longueur de fil enfilé sur une aiguille.

AIGUILLÉE

(è-güi-llée, ll mouillées) s. f.
Longueur de fil, de soie, etc. convenable pour le travail à l'aiguille.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Puis filent [les nuées], et quand ont filé, Si font voler de lor filé Grans aiguillies de fil blanches, Ausi cum por coudre lor manches [, la Rose, 18099]

ÉTYMOLOGIE

  • Aiguille.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • AIGUILLÉE. Ajoutez :
  • Dans les fabriques de fil, on nomme aiguillée le développement du fil dans une course de chariot ; la longueur de l'aiguillée est généralement de 1m, 250 pour les fins, et d'un mètre pour les extra-fins [, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. IV, p. 242]

aiguillée

AIGUILLÉE. n. f. Certaine étendue de fil, coupée de la longueur qu'il faut pour travailler à l'aiguille. Aiguillée de fil, de soie, de laine. Faire des aiguillées. Apprêter des aiguillées. Couper de longues aiguillées.

aiguillée


AIGUILLÉE, s. f. [Égu-glié-e, 3e lon. é fer. comme à la 1re. 4e e muet.] Certaine quantité de fil, de soie ou de laine, etc. à passer dans une aiguille, proportionée à l'étendûë~ du bras qui la tire. "Il n'y a plus dans cet écheveau, dans ce peloton, que cinq ou six aiguillées:

Traductions

aiguillée

agata