aiguillage

aiguillage

[ egɥijaʒ] n.m.
1. Dispositif ferroviaire constitué de rails mobiles (aiguilles), permettant de faire passer les trains d'une voie sur une autre ; manœuvre d'un tel dispositif : Poste, centre d'aiguillage.
2. Fig. Orientation d'une personne, d'une action dans une certaine direction : L'enquête a connu plusieurs changements d'aiguillage.
Erreur d'aiguillage,
manœuvre qui engage un train sur une mauvaise voie ; fig., mauvaise orientation donnée à une personne, à une action.

aiguillage

(egɥijaʒ)
nom masculin
1. chemin de fer dispositif permettant d'orienter les trains sur une voie ou une autre un aiguillage automatique Une erreur d'aiguillage a fait dérailler le train.
2. figuré fait d'orienter des personnes, des actions l'aiguillage d'une enquête l'aiguillage des consommateurs une erreur d'aiguillage dans un parcours scolaire

AIGUILLAGE

(è-güi-lla-j', ui comme dans huile, ll mouillées) s. m.
Terme d'administration de chemin de fer. Action de faire mouvoir les aiguilles. Faux aiguillage, fausse manœuvre par laquelle l'aiguilleur fait prendre à un train une fausse direction.

aiguillage

AIGUILLAGE. n. m. T. de Chemins de fer. Action de faire mouvoir l'aiguille d'une voie ferrée. Un faux aiguillage peut causer de graves accidents.
Traductions

aiguillage

עיתוק (ז)

aiguillage

(het) verzetten van de wissels, oriëntatie [vakkenkeuze, politiek], wissel [spoor], wisselstand, wissel

aiguillage

[egɥijaʒ] nm (CHEMINS DE FER) (= matériel) → points pl (= manoeuvre) → shunting (Grande-Bretagne), switching (USA)
erreur d'aiguillage → points error
poste d'aiguillage → signal box