ailé, ée

AILÉ, ÉE

(é ou è-lé, lée) adj.
Qui a des ailes.
Les chants mystérieux du peuple ailé des airs [M. J. CH., Œdipe roi, IV, 3]
Se dit de certains animaux à qui il n'est pas ordinaire d'avoir des ailes. Des poissons ailés. Pégase, cheval ailé.
En iconologie. Un foudre ailé, symbole de victoire et de puissance.
Par allusion aux voiles de vaisseaux.
Je montrai le premier aux peuples du Mexique L'appareil, inouï pour ces mortels nouveaux, De nos châteaux ailés qui volaient sur les eaux [VOLT., Alz. I, 1]
En termes de blason, se dit des oiseaux, quand leurs ailes sont d'un autre émail que leur corps.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Pressant la legere fuyte Des cerfs ailez par la peur [DU BELLAY, III, 80, verso.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. alat ; espagn. alado ; ital. alato ; de alatus, de ala (voy. AILE).