ailler

(Mot repris de aillais)

ailler

[ aje] v.t.
Garnir ou frotter d'ail : Vous aillerez le rôti.

ailler

(aje)
verbe transitif
cuisine garnir ou frotter d'ail ailler du painun rôti

ailler


Participe passé: aillé
Gérondif: aillant

Indicatif présent
j'aille
tu ailles
il/elle aille
nous aillons
vous aillez
ils/elles aillent
Passé simple
j'aillai
tu aillas
il/elle ailla
nous aillâmes
vous aillâtes
ils/elles aillèrent
Imparfait
j'aillais
tu aillais
il/elle aillait
nous aillions
vous ailliez
ils/elles aillaient
Futur
j'aillerai
tu ailleras
il/elle aillera
nous aillerons
vous aillerez
ils/elles ailleront
Conditionnel présent
j'aillerais
tu aillerais
il/elle aillerait
nous aillerions
vous ailleriez
ils/elles ailleraient
Subjonctif imparfait
j'aillasse
tu aillasses
il/elle aillât
nous aillassions
vous aillassiez
ils/elles aillassent
Subjonctif présent
j'aille
tu ailles
il/elle aille
nous aillions
vous ailliez
ils/elles aillent
Impératif
aille (tu)
aillons (nous)
aillez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais aillé
tu avais aillé
il/elle avait aillé
nous avions aillé
vous aviez aillé
ils/elles avaient aillé
Futur antérieur
j'aurai aillé
tu auras aillé
il/elle aura aillé
nous aurons aillé
vous aurez aillé
ils/elles auront aillé
Passé composé
j'ai aillé
tu as aillé
il/elle a aillé
nous avons aillé
vous avez aillé
ils/elles ont aillé
Conditionnel passé
j'aurais aillé
tu aurais aillé
il/elle aurait aillé
nous aurions aillé
vous auriez aillé
ils/elles auraient aillé
Passé antérieur
j'eus aillé
tu eus aillé
il/elle eut aillé
nous eûmes aillé
vous eûtes aillé
ils/elles eurent aillé
Subjonctif passé
j'aie aillé
tu aies aillé
il/elle ait aillé
nous ayons aillé
vous ayez aillé
ils/elles aient aillé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse aillé
tu eusses aillé
il/elle eût aillé
nous eussions aillé
vous eussiez aillé
ils/elles eussent aillé

AILLER

(a-llé, ll mouillées) s. m.
Grand filet pour prendre des cailles ; on dit aussi cailler.

ailler

AILLER, riviere, Elauer.

Un Ailler à prendre cailles, c'est un grand filé, ou rets verd ou blanc, selon la couleur du bled, qu'on estend dessus le bled aux champs, pour prendre les cailles, Rete ortygium, Pourroit estre que nous disons Ailler, pour Cailler.