airée

AIRÉE

(è-rée) s. f.
Quantité de gerbes qu'on met en une fois sur l'aire d'une grange.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le quel Pierre avoit perdu deux solz en une arée ou place où l'on bat le blé [DU CANGE, area.]

ÉTYMOLOGIE

  • Aire.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • AIRÉE. Ajoutez :
  • Terme de boulangerie. Une certaine quantité de pâte à pétrir.
    Opération très lente qui, pour chaque airée de pâte, exigeait 16 ou 18 heures d'une gymnastique en place, horriblement fatigante [MAXIME DU CAMP, Rev. des Deux-Mondes, 15 juin, 1873, p. 783]

airée

AIRÉE. n. f. La quantité de gerbes qu'on met en une fois sur l'aire. Une airée de froment, de seigle, etc.

airée


AIRÉE, s. f. [Éré-e, 1re et 2e é fer. il est long à la 2de du 2d, 3e e muet.] La quantité de gerbes, qu'on met en une fois dans l'aire. "Une airée de seigle, de froment.