aisément

aisément

adv.
1. Avec facilité, sans peine : Cela se comprend aisément
2. Dans l'aisance : Ses revenus lui permettent de vivre aisément

AISÉMENT

(è-zé-man) adv.
Sans peine. Celui qui a l'habitude de mentir se parjure aisément.
On n'aime point à passer pour une personne que l'on puisse aisément attaquer et qui ne sache pas se défendre [BOURD., Exhort. t. I, p. 499]
Ne me demandez pas d'où vient qu'ils résistent si rarement à la tentation, qu'ils y succombent si aisément, qu'ils se relèvent si difficilement [ID., Carême, t. I, p. 232]
Obsédées de tant d'adorateurs qui les flattent.... et qui leur tendent des piéges à quoi elles ne se laissent prendre que trop aisément [ID., ib. p. 239]
Mais qu'aisément l'amour croit tout ce qu'il souhaite ! [RAC., Baj. I, 4]
Votre cœur aisément se montre magnanime [ID., Iphig. I, 3]
S'il est prêt à partir, il peut en ce moment Enlever avec lui son otage aisément [CORN., Nicom. V, 5]
Je doute que le flot des vulgaires humains à ce discours pourtant donne aisément les mains [BOILEAU, Sat. II]
Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément [ID., A. P. I]
Si nous ne savions qu'il est le fils d'un mortel, on le prendrait aisément pour Bacchus, pour Mercure, ou même pour le grand Apollon [FÉN., Tél. VII]
Commodément. Ce cheval va, galope aisément. Le discours marche plus aisément.

SYNONYME

  • AISÉMENT, à L'AISE. L'emploi en est bien distinct. Aisément répond à facilement, et à l'aise à commodément. Où l'on marche aisément, on marche sans difficulté ; où l'on marche à l'aise, on marche sans embarras ni gêne.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Plus aisiéement [, Ménagier, II, 5]
  • XVe s.
    Entrementes fut le pont refait, bon et fort pour passer son ost aisement et sans peril [FROISS., I, I, 273]
  • XVIe s.
    Aiséement [AMYOT, Philop. 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Aisée et ment. L'adverbe régulier est, comme dans Amyot, aiséement, d'où par contraction aisément. Aisement de Froissard est l'adverbe de aise.

aisément

AISÉMENT. adv. D'une manière aisée. J'en viendrai aisément à bout. Je veux des chaussures que je puisse mettre aisément. Travailler aisément. Faire aisément des vers. Il change aisément d'avis. Vivre aisément. Ce cheval va aisément.

aisément


AISÉMENT, adv. AISEMENT, s. m. [La différence est dans la 2de. syll. qui est un é fer. au 1er, un e muet au 2d, 3e lon. en a le son d'an. Ezéman, Ezeman] Aisément, facilement. "Il travaille aisément, il en viendra aisément à bout.
   AISÉMENT se met ordinairement après le verbe. Pour varier on peut le mettre à la tête de la phrâse. "On reconnoît aisément, etc. "Aisément on reconnoît que Mde. de Genlis prend dans son propre coeur les couleurs fines dont elle peint les sentimens. Ann. Litt.
   AISEMENT est vieux. On le disait autrefois pour commodité: il n'est resté que dans cette phrâse proverbiale, à son point et aisement, à ses bons points et aisemens; à son aise, à son loisir, à sa commodité. — Aisement se dit encore d'un lieu de commodité, pratiqué dans une maison. Acad.

Synonymes et Contraires

aisément

adverbe aisément
2.  Sans difficulté financière.
Traductions

aisément

gemakkelijk, moeiteloos, lichtelijk, soepelבנקל (תה״פ), למישרין (תה״פ), נקל (תה״פ), על נקלה (תה״פ), קלילות (תה״פ), נָקֵלeasily, effortlesslysenpeneεύκολαleichtлесно輕鬆helposti쉽게lätt (ezemɑ̃)
adverbe
avec facilité trouver aisément des informations

aisément

[ezemɑ̃] adveasily