ajoupa

(Mot repris de ajoupas)

AJOUPA

(a-jou-pa) s. m.
Espèce de hutte portée sur des pieux et qu'on recouvre promptement de feuilles et de ramée.
Je te ferai avec les feuilles [d'un palmiste] un ajoupa pour te mettre à l'abri [BERN. DE ST-PIERRE, Paul et Virg. p. 72]
La pureté de l'air et la douceur du climat nous permettaient de dormir sous un ajoupa au milieu des bois [ID., ib. p. 107]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • AJOUPA. Ajoutez : - ÉTYM. Mot des anciens indigènes de la Guadeloupe. Du Tertre, Hist. gén. des isles Saint-Christophe, de la Guadeloupe, de la Martinique et autres.... Paris, 1654, p. 140 (Description de l'isle de la Guadeloupe) : " Je m'avisai de faire un grand trou comme une barrique, sur une petite plate-forme, vis-à-vis de la grande fontaine bouillante. Nous n'eusmes pas creusé trois pieds que la terre fumait et était chaude comme du feu ; nous fismes un petit ajoupa, en forme de cloche par dessus ce trou dans lequel on faisait suer les malades.... " p. 441 (Des mœurs des sauvages). " Ils n'ont ny boussole, ny aimant ny cadran : c'est pourquoi ils ne s'esloignent pas beaucoup de terre.... Quand ils prennent terre ailleurs que chez eux, ils font de petits toicts ou auvents qu'ils appellent ajoupa, les couvrent de feuilles de latanier ou de balizier, et pendent leurs licts dessous à couvert. "