ajourner

(Mot repris de ajournâtes)

ajourner

v.t.
Renvoyer à plus tard, à un autre jour : Nous devons ajourner notre départ
différer, retarder : Ajourner un rendez-vous
Ajourner un candidat,
le renvoyer à une autre session d'examen

ajourner


Participe passé: ajourné
Gérondif: ajournant

Indicatif présent
j'ajourne
tu ajournes
il/elle ajourne
nous ajournons
vous ajournez
ils/elles ajournent
Passé simple
j'ajournai
tu ajournas
il/elle ajourna
nous ajournâmes
vous ajournâtes
ils/elles ajournèrent
Imparfait
j'ajournais
tu ajournais
il/elle ajournait
nous ajournions
vous ajourniez
ils/elles ajournaient
Futur
j'ajournerai
tu ajourneras
il/elle ajournera
nous ajournerons
vous ajournerez
ils/elles ajourneront
Conditionnel présent
j'ajournerais
tu ajournerais
il/elle ajournerait
nous ajournerions
vous ajourneriez
ils/elles ajourneraient
Subjonctif imparfait
j'ajournasse
tu ajournasses
il/elle ajournât
nous ajournassions
vous ajournassiez
ils/elles ajournassent
Subjonctif présent
j'ajourne
tu ajournes
il/elle ajourne
nous ajournions
vous ajourniez
ils/elles ajournent
Impératif
ajourne (tu)
ajournons (nous)
ajournez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais ajourné
tu avais ajourné
il/elle avait ajourné
nous avions ajourné
vous aviez ajourné
ils/elles avaient ajourné
Futur antérieur
j'aurai ajourné
tu auras ajourné
il/elle aura ajourné
nous aurons ajourné
vous aurez ajourné
ils/elles auront ajourné
Passé composé
j'ai ajourné
tu as ajourné
il/elle a ajourné
nous avons ajourné
vous avez ajourné
ils/elles ont ajourné
Conditionnel passé
j'aurais ajourné
tu aurais ajourné
il/elle aurait ajourné
nous aurions ajourné
vous auriez ajourné
ils/elles auraient ajourné
Passé antérieur
j'eus ajourné
tu eus ajourné
il/elle eut ajourné
nous eûmes ajourné
vous eûtes ajourné
ils/elles eurent ajourné
Subjonctif passé
j'aie ajourné
tu aies ajourné
il/elle ait ajourné
nous ayons ajourné
vous ayez ajourné
ils/elles aient ajourné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse ajourné
tu eusses ajourné
il/elle eût ajourné
nous eussions ajourné
vous eussiez ajourné
ils/elles eussent ajourné

AJOURNER

(a-jour-né) v. a.
Assigner quelqu'un en justice à un jour marqué.
Renvoyer une affaire à un autre jour. Ajourner une affaire, une délibération.
Remettre à un temps indéterminé. Ajourner un projet, un travail, une dépense. Ajourner la guerre. Trop de sécurité fit ajourner les précautions.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Com pesmes [très mauvais] jurz nous est hoi ajurnez [s'est levé pour nous] ! [, Ch. de Rol. CLXVIII]
  • XIIe s.
    Quant li rois vit le matin ajorner [, Ronc. p. 157]
    Tute la nuit erreient entresqu'à l'ajurner ; E le jur se muçowent d'ici qu'à l'avesprer, Od muines, od noneins, en bois, pur els celer [, Th. le Mart. 49]
  • XIIIe s.
    Lors commença à ajorner, et li os [ost] commença à armer tout communalment [VILLEH., LXXXV]
    Devant l'aube aparant, ains qu'il fust ajourné.... [, Berte, X]
    Me sire li rois vous semont et ajourne à Paris, sa cité, d'ui en quarante jours [, Chr. de Rains, p. 132]
    Et estoit ainsi establi que, se nus des ouvriers des mestiers dessuz diz fussent adjourné devant le dit mestre Fouques, et il defailloit de venir.... [, Liv. des Mét. 106]
    Au matin, quant il ajorna, Sire Lietart s'apareilla [, Ren. 17527]
    Diex ! quant sera il ajorné ? Trop ai en ce lit sejorné [, la Rose, 2503]
    Bien furent trente mil sor les chevaux monté, Et ont tant chevalchié et tant esperonné Qu'ils vienent à Artois encontre un ajorné [, Ch. d'Ant. III, 537]
    Je voz ajorne à respondre à voz lettres [BEAUMANOIR, X, 4]
    Ne li ajorné n'aloient pas à lor jor [ID., 54]
    Et le roi l'ajourna au parlement à Paris, et le roy Thibaut de Navarre le secont, qui là estoit pour oyr et pour droit fere aus parties [JOINV., 289]
  • XVe s.
    Et l'avoient les douze pairs et les barons de France donné à messire Philippe de Valois, d'accord et ainsi comme par jugement, sans appeler ne ajourner partie adverse [FROISS., I, I, 62]
    Ledit duc seroit adjourné à comparoir en parlement à Paris [COMM., III, 1]
  • XVIe s.
    Te faudroit voir tous ces vieux romans et poetes françois, où tu trouveras un ajourner, pour faire jour ; que les praticiens se sont faict propre ; et mil autres bons mots, que nous avons perdus par nostre negligence [DU BELLAY, I, 29, recto.]
    D'une entresuivante fuyte Il ajourne, et puis ennuyte [il fait huit] [ID., III, 78, verso.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. ajornar ; ital. aggiornare ; de à et jour. Dans l'ancien français ajourner signifiait faire jour, et assigner à un jour dit : double signification très bien en rapport avec l'étymologie. Il est fâcheux que nous ayons perdu la première des deux ; car nous sommes réduits à une périphrase : il fait jour, le jour naît.

ajourner

AJOURNER. v. tr. Remettre à un autre jour. Ajourner une affaire, une partie de plaisir, une élection.

Il signifie aussi, en matière de Délibération, Renvoyer à un certain jour ou à un temps indéterminé. Ajourner une affaire, une question, une discussion. La séance fut ajournée au lundi de la semaine suivante.

En termes de Procédure, il signifie Assigner quelqu'un à certain jour en justice. Ajourner par exploit. Ajourner des témoins.

Synonymes et Contraires

ajourner

verbe ajourner
2.  Refuser quelqu'un à un examen.
refuser -familier: coller, étendre, recaler, retoquer.
Traductions

ajourner

aufschieben, fristen, stunden, vertagen, verzögernadjourn, postpone, delay, put off, defer, procrastinate, shelveuitstellen, verdagen, aanhouden, verschuiven, dagvaarden, opschortenדחה (פ'), דחה למועד אחר, השהה (הפעיל), הִשְׁהָהretardarudsætteprokrastiaplazar, diferir, procrastinar, posponerelodáz, halaszt, halogatodkładać, przesuwać, odłożyćadiar, procrastinarîntîrziaαναβάλλω, υπεκφεύγωيُطْفِئodložitsiirtää myöhemmäksiodgađatirimandare延期する연기하다utsetteоткладыватьskjuta uppเลื่อนออกไปertelemekhoãn推迟 (aʒuʀne)
verbe transitif
1. remettre à plus tard Le procès a été ajourné.
2. refuser qqn à un examen Peu de candidats ont été ajournés.

ajourner

[aʒuʀne] vt
(= interrompre pour reprendre plus tard) [+ séance, réunion] → to adjourn
(= remettre à plus tard) [+ rencontre, voyage] → to postpone; [+ décision] → to defer
(ADMINISTRATION) [+ candidat] → to refer; [+ conscrit] → to defer