alcôve

(Mot repris de alcôves)

alcôve

n.f. [ esp. alcoba, d'un mot ar. signif. « la petite chambre » ]
Renfoncement ménagé dans une chambre pour recevoir un lit : Une alcôve profonde.
D'alcôve,
relatif à la vie galante, intime : Secret d'alcôve.

alcôve

(alkov)
nom féminin
1. renfoncement dans une chambre pour y mettre un lit dormir dans une alcôve
2. lieu pour la vie amoureuse des secrets d'alcôve

ALCÔVE

(al-kô-v'. Le dictionnaire grammatical de 1784 dit que l'o est bref : al-ko-ve. Aujourd'hui il est long) s. f.
Enfoncement pratiqué dans une chambre pour y placer un lit.
Dans le réduit obscur d'une alcôve enfoncée [BOILEAU, Lutr. I]
Son lit de velours rouge est dans son alcôve [SÉV., 443]
Là, sous l'alcôve sombre.... Une jeune beauté dort sur un lit d'ébène [LAMART., Harold, VI]
Le Caveau avait un lit dans une alcôve où Monseigneur couchait souvent l'hiver [SAINT-SIMON, 91, 195]
Quelques-uns font mal à propos alcôve masculin.

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. alcovre ; espagn. alcoba ; portug. alcoba ou alcova ; ital. alcovo ; de l'arabe al, le, et koba, petite maison, ou kubbet, voûte, tente. D'autres ont cherché une étymologie allemande ; mais le mot est espagnol et, par conséquent, arabe.

alcôve

ALCÔVE. n. f. Enfoncement pratiqué dans une chambre pour y placer un lit. Alcôve carrée. Alcôve cintrée. Une chambre à alcôve.

Il s'est dit autrefois de la Partie de la chambre où certaines femmes du bel air tenaient salon. L'alcôve des Précieuses.

alcove


ALCOVE, s. f. [Alkove, 2e br. 3e e muet.] Richelet le fait masc. et fém. mais plus souvent de ce dernier genre. — M. Freron fut étoné de voir alcove délicieux dans un ouvrage de M. Dorat, après l'exemple d'un de ces grands Écrivains qui ont, dit-il, fixé le génie de notre Langue.
   Dans le réduit obscur d'une alcove enfoncée.
       Boil.
Malgré cet exemple, et l'usage aujourd'hui universel, plusieurs, en Provence sur-tout, disent grand alcove, pour grande alcove, cet alcove est trop petit, pour cette alcove est trop petite. — Enfoncement pratiqué dans une chambre, pour y placer un lit. "Alcove dorée, belle alcove, alcove obscûre.

Traductions

alcôve

Alkoven, Alkove, Bettnische

alcôve

alkoof

alcôve

גומחה (נ), גֻּמְחָה

alcôve

alcova

alcôve

alkovo

alcôve

alcoba

alcôve

alcova

alcôve

alcova

alcôve

alkove

alcôve

alkov

alcôve

[alkov] nfalcove, recess
des secrets d'alcôves → intimate secrets