alentours

alentours

n.m. pl. [ de alentour ]
Lieux qui environnent un espace, un bâtiment : Les alentours de la place étaient pleins de manifestants abords, environs
Aux alentours,
dans les environs : Il n'y a pas de boulangerie aux alentours.
Aux alentours de,
à proximité de : S'installer aux alentours de Lyon ; fig., approximativement, environ : Cela s'achèvera aux alentours de 2020. La rentabilité se situe aux alentours de 12 %.

ALENTOURS

(a-lan-tour) s. m. plur.
Lieux circonvoisins. Les alentours de la ville. L'ennemi infestait tous les alentours.
Les alentours des bivouacs étaient jonchés des corps de plusieurs milliers de chevaux [SÉGUR, Hist. de Nap. XI, ch. 11]
La Suisse se trouva, dès sa naissance, puissance militaire : son sol, sa pauvreté, ses alentours, tout l'appelait à être guerrière, mais à ne l'être que pour se défendre [FERRAND, Esprit de l'histoire, t. I, p. 223]
En parlant des personnes, ceux avec lesquels on est en commerce suivi.
Cependant Louis XVI l'aurait fait s'il avait été moins dominé par ses alentours [MIGNET, Révol. fr. I, 57]

ÉTYMOLOGIE

  • Alentour.

alentours

ALENTOURS. s. m. pl. Les lieux circonvoisins. Les alentours de ce château sont magnifiques.

Il se dit aussi Des gens qui vivent familièrement avec quelqu'un, qui sont en liaison avec lui. Si vous voulez réussir auprès de ce ministre, assurez-vous de ses alentours. Ce fut par ses alentours que l'on pénétra son secret.

Synonymes et Contraires

alentours

nom masculin pluriel alentours
1.  Lieux qui entourent.
Traductions

alentours

surroundingsomgeving, omtrekסביבות (נ״ר), סְבִיבוֹתокрестностиdintorni (alɑ̃tuʀ)
nom masculin pluriel
lieux autour les alentours du village
près de, vers aux alentours de la ville aux alentours de midi