alios

ALIOS

(a-li-ôs') s. m.
Nom donné, dans les landes de Gascogne, à une couche imperméable, située à la profondeur moyenne d'un mètre environ, d'épaisseur variable, d'un brun rouge foncé, assez compacte, qui ne cède qu'à la pioche ; c'est un sable cimenté par une sorte de matière organique légèrement ferrugineuse [H. DE PARVILLE, Journ. offic. 27 juill. 1870, p. 1337, 5e et 6e col.]

REMARQUE

  • L'adjectif aliotique fait penser que le mot devait s'écrire aliot, et que alios est un pluriel.