aliter

(Mot repris de alite)

aliter

v.t.
Obliger qqn à garder le lit : Une pneumonie l'a alitée plusieurs semaines.

s'aliter

v.pr.
Rester au lit par suite de maladie.

aliter


Participe passé: alité
Gérondif: alitant

Indicatif présent
j'alite
tu alites
il/elle alite
nous alitons
vous alitez
ils/elles alitent
Passé simple
j'alitai
tu alitas
il/elle alita
nous alitâmes
vous alitâtes
ils/elles alitèrent
Imparfait
j'alitais
tu alitais
il/elle alitait
nous alitions
vous alitiez
ils/elles alitaient
Futur
j'aliterai
tu aliteras
il/elle alitera
nous aliterons
vous aliterez
ils/elles aliteront
Conditionnel présent
j'aliterais
tu aliterais
il/elle aliterait
nous aliterions
vous aliteriez
ils/elles aliteraient
Subjonctif imparfait
j'alitasse
tu alitasses
il/elle alitât
nous alitassions
vous alitassiez
ils/elles alitassent
Subjonctif présent
j'alite
tu alites
il/elle alite
nous alitions
vous alitiez
ils/elles alitent
Impératif
alite (tu)
alitons (nous)
alitez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais alité
tu avais alité
il/elle avait alité
nous avions alité
vous aviez alité
ils/elles avaient alité
Futur antérieur
j'aurai alité
tu auras alité
il/elle aura alité
nous aurons alité
vous aurez alité
ils/elles auront alité
Passé composé
j'ai alité
tu as alité
il/elle a alité
nous avons alité
vous avez alité
ils/elles ont alité
Conditionnel passé
j'aurais alité
tu aurais alité
il/elle aurait alité
nous aurions alité
vous auriez alité
ils/elles auraient alité
Passé antérieur
j'eus alité
tu eus alité
il/elle eut alité
nous eûmes alité
vous eûtes alité
ils/elles eurent alité
Subjonctif passé
j'aie alité
tu aies alité
il/elle ait alité
nous ayons alité
vous ayez alité
ils/elles aient alité
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse alité
tu eusses alité
il/elle eût alité
nous eussions alité
vous eussiez alité
ils/elles eussent alité

ALITER

(a-li-té) v. a.
Forcer à se mettre au lit. Il n'y a qu'une grande maladie qui puisse l'aliter.
En termes de pêche, aliter des sardines, les arranger par lits.
S'aliter, v. réfl. Se mettre au lit. Il a été contraint de s'aliter.

SYNONYME

  • S'ALITER, SE METTRE AU LIT. Se mettre au lit est plus général ; on se met au lit pour se coucher ; les élèves se mettent au lit à neuf heures dans ce collége ; on se met aussi au lit pour cause de maladie ; la fièvre le prit, il se mit au lit, et ne se releva plus. S'aliter, c'est, exclusivement, se coucher parce qu'on se sent malade, parce qu'on ne peut plus se tenir debout.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Bien la [la maladie] porta une quinzaine Li bers, ains qu'il s'en alitast [, l'Escoufle]
    Cis maus m'a si alité Que la mort est au degré, Qui me défie [, Hist. litt. t. XXIII, 586]
    Ains qu'il soient en lor pechiés morteus Alité.... [MÄTZNER, p. 67]
  • XVe s.
    Une maladie le prit sur le chemin, dont il le convint aliter et mourir [FROISS., I, I, 147]
  • XVIe s.
    Deux mois avant que mourir, elle s'allita pour cause d'une fièvre continue [PARÉ, V, 19]

ÉTYMOLOGIE

  • A et lit.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ALITER. - HIST.
  • XVe s. Ajoutez :
    Il [Holopherne] s'enyvra par sa folie, Il se coucha, il s'alicta ; Et Judich, la dame jolye, En dormant le decapita [, Rec. de farces, etc. p. 351]

aliter

ALITER. v. tr. Forcer à se mettre au lit, à garder le lit. Cette blessure l'a alité pendant trois mois.

S'ALITER signifie Se mettre, se tenir au lit pour cause de maladie. Il y avait longtemps qu'il traînait; enfin il a été contraint de s'aliter.

aliter


ALITER, v. a. Réduire à garder le lit. "La fièvre l'a alité. — Il se dit plus ordinairement avec le pron. pers. s'aliter, se mettre au lit. Suivant la Touche, il ne se dit que dans le style familier: on dit plutôt, être au lit, être retenu au lit: Il avoûë pourtant que l'Acad. n'en distingue point l'usage. J'ajoute qu'être alité et s'aliter ne se disent que lorsqu'on se met au lit pour cause de maladie

Traductions

aliter

allettarealiteraliteraliteraliter (salite)
verbe pronominal
se mettre au lit lorsqu'on est malade

aliter_s'

[alite] vpr/vi → to take to one's bed