allége


Recherches associées à allége: piqueter

ALLÉGE

(a-lè-j'. Bien que l'Académie mette un accent aigu sur ce mot, on le prononce comme s'il y avait un accent grave) s. f.
Embarcation qui suit un bâtiment pour le décharger ou le charger.
Il se trouva 198 vaisseaux de guerre en comptant les alléges [VOLT., Louis XIV, 29]
En termes d'architecture, mur d'appui d'une fenêtre, moins épais que l'embrasure.
Terme de marine. Chameau ou sorte de machine au moyen de laquelle on soulève un vaisseau.
En termes de chemin de fer, chariot d'approvisionnement qui porte l'eau et le charbon.

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. allegium (voy. ALLÉGER). On a dit dans le XIIIe s. alevioire.
    Et toutes alevioires sont quites [de péage], ù ke li grans neif soit u amont ou aval [TAILLIAR, Recueil, p. 484]