allongé, ée

ALLONGÉ, ÉE

(a-lon-jé, jée)
Part. passé. Rendu plus long. Une robe allongée par la couturière.
Ce qui a une forme longue. Ce poisson a une tête allongée. Ces fruits ont une forme allongée. En anatomie, moelle allongée, partie de la moelle épinière qui s'étend de la partie inférieure de la protubérance jusqu'au trou occipital.
Fig. Un visage allongé, une figure allongée, qui exprime le déplaisir, le désenchantement.
M. de Saint-Aignan, revenu chez lui, y trouva la mine de ses gens fort allongée [SAINT-SIMON, 95, 3]
Les uns ont le visage allongé d'un demi-pied [SÉV., 119]
En termes de chasse, se dit d'un chien dont le gros nerf crural s'est allongé par une trop forte course.
En termes de fauconnerie, oiseau allongé, celui qui a ses pennes entières et de longueur convenable.