alose

alose

[ aloz] n.f. [ bas lat. alausa, du gaul. ]
Poisson marin voisin de la sardine, à chair estimée, venant pondre dans les cours d'eau au printemps.

ALOSE

(a-lô-z') s. f.
Poisson de mer du genre des clupées ; il remonte au printemps dans les rivières et est bon à manger.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Les aloses ne li saumon ne doivent point de conduit, s'il n'a avoec autre poisson qui conduit doive [TAILLAR, Recueil, p. 15]
  • XIVe s.
    Aloze franche entre en mars en saison [, Ménagier, II, 4]
  • XVe s.
    Et adonc, pour les mieux abuser, l'un des deux dessus dits prit une paire des dites aloses et les bailla à iceux portiers [MONSTRELET, liv. II, ch. 117]
  • XVIe s.
    Molues, merlus, saulmons, alouses.... [PARÉ, t. III, p. 705]

ÉTYMOLOGIE

  • Alausa, alosa, dans Ausone ; allem. els ou else, alose.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ALOSE. Ajoutez :
  • Alose feinte, nom, dans la Gironde, d'un poisson, alosa finta (Cuvier), dit aussi gate à l'île Oléron, et couvreau dans la Loire (voy. FEINTE 2 au Dictionnaire).

alose

ALOSE. n. f. Poisson de mer qui remonte ordinairement au printemps dans les rivières. Sa chair est très délicate.

alose

Alose, Alosa, Trissa.

alôse


ALôSE, s. f. [Alôze, l'ô est long: il convient de le marquer d'un acc. circ.] Sorte de poisson de mer, qui remonte au printemps dans les rivières.

Traductions

alose

elft, meivis

alose

Alse, Maifisch

alose

alewife, allis shad, alose, rock herring, shad

alose

alozo

alose

sábalo

alose

alosa, sável