aloyau

(Mot repris de aloyaux)

aloyau

[ alwajo] n.m. [ probabl. de l'anc. fr. aloel, alouette ] [aloyaux].
Morceau de bœuf correspondant à la région du rein et de la croupe et renfermant le filet, le contre-filet et le romsteck.

ALOYAU

(a-lo-iô ; plusieurs disent aloi-iô) s. m.
Terme de boucherie et de cuisine. Région du bœuf aussi nommée le travers ou le râble. L'aloyau répond à l'extrémité des apophyses transverses des vertèbres lombaires recouvertes par les différents muscles qui s'y attachent. Il est limité en bas par le creux ou la concavité de la région du flanc.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Allouyaux de beuf [, Ménagier, II, 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Étymologie ignorée. Ménage conjecture : ad et lumbus, lumbellus, dos, chair qui est au dos.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ALOYAU. - ÉTYM. Ajoutez : Il est possible de fortifier la conjecture de Ménage (il tire aloyau de lumbus) par quelques considérations plausibles. Longe ou loigne, en termes de boucherie, en anglais loin, sirloin (aloyau), qui est le français surlonge, viennent de lumbus par l'intermédiaire de lumbeus. Il est probable que loyau (a-loyau) est une forme masculine de longe ou loigne, faite avec à, comme surlonge avec sur.

aloyau

ALOYAU. n. m. Terme par lequel on désigne en boucherie une Pièce de boeuf coupée le long du dos. Aloyau rôti.

aloyau


ALOYAU, s. m. [Aloa-io. Voy. ALOïAU.] Pièce de boeuf coupée le long du dôs. Aloyau rôti, aloyau en ragoût.

Traductions

aloyau

sirloin, loin

aloyau

ורד הצלע (ז), וֶרֶד הַצֶּלַע

aloyau

lendestuk

aloyau

solomillo

aloyau

paisti, ranskanpaisti

aloyau

hátszín

aloyau

mørbrad

aloyau

filetosu, sığır

aloyau

Lende

aloyau

lombata

aloyau

lombo

aloyau

Филе

aloyau

Svíčková

aloyau

サーロイン

aloyau

[alwajo] nmsirloin