alpage

(Mot repris de alpages)

alpage

n.m. ou

alpe

n.f.
Pâturage en haute montagne.

ALPAGE

(al-pa-j') s. m.
Droit de faire paître des troupeaux dans les Alpes. En Suisse on appelle alpe tout pâturage de montagne.

ÉTYMOLOGIE

  • Alpes.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ALPAGE. Ajoutez :
  • Séjour des animaux dans la montagne, et lieu où ils séjournent.
    Chaque vache produirait environ 600 kil. de lait par saison, ou 5 kil. en moyenne par jour ; ce calcul est confirmé par les pesages faits deux fois dans le cours de l'alpage [L. GUIOT, Mém. Société cent. d'agric. 1874, p. 250]
    Elles [les chèvres] produisent un litre de lait par jour en moyenne ; elles remplacent avantageusement, en été, les vaches, qui sont dans les alpages éloignés [ID., ib. p. 265]
Synonymes et Contraires

alpage

nom masculin alpage
Pâturage d'été.
Traductions

alpage

(alpaʒ)
nom masculin
prairie de haute montagne mener les troupeaux aux alpages

alpage

[alpaʒ] nmhigh mountain pasture