altier

(Mot repris de altiere)

altier, ère

adj. [ it. altiero, du lat. altus, haut ]
Litt. Qui manifeste de l'orgueil ou un orgueil exagéré : Un port de tête altier fier, orgueilleux ; modeste arrogant, hautain ; humble

altier

ALTIER, IÈRE. adj. Qui est d'une fierté hautaine. Esprit altier. Humeur altière. Caractère altier. Mine altière. Démarche altière.

altier


ALTIER, IèRE, adj. [Al-tièr, ou tié, tiè-re.] L' Acad. avertit de prononcer l'r. M. de Wailly dans le Rich. Port. dit que plusieurs prononcent ce mot comme entier. — Boileau dans l'Art Poétique le fait rimer avec fier.
   La colère est superbe et veut des mots altiers:
   L'abatement s'exprime en des termes moins fiers.
Et dans le Lutrin, avec quartier.
   Ce Péruquier superbe est l'effroi du quartier,
   Et son courage est peint sur son visage altier.
Voilà deux prononciations bien diférentes.
   La prononciation de ce mot n'est donc pas encôre bien fixée, et les sentimens, comme l'usage, sont partagés.
   ALTIER, superbe, qui a de la fierté. Il ne se dit guère des persones, mais de leur air, de leurs manières, de leurs discours. Il se place ordinairement après le substantif, sur-tout au masc. Esprit altièr, mine altière. Voy. les vers de Boileau ci-dessus. "Tel un lion..... Dès qu'il voit la main qui dompta sa farouche jeunesse, plie sous le poids de la chaine, sa tête altière. Jér. Dél. — Le fém. en vers et dans la prose poétique peut précéder élégamment.
   Et fausse trop souvent, cette altière sagesse
   N'atend qu'un crime heureux pour montrer sa bassesse.       Gresset.

Synonymes et Contraires

altier

adjectif altier
Littéraire. Qui est dédaigneux.
Traductions

altier

(altje)

altière

hochfahrend, hochmütig, stolzproud, lordly, haughtyfier, prat, trotsמתנשא (ת), מִתְנַשֵּׂאtrotsorgullósfieraorgulloso, soberbioylpeäfiero, orgogliosoaltusdumnyorgulhosoгордыйstolt (altjɛʀ)
adjectif
fier une démarche altière

altier

[altje, jɛʀ] adjhaughty