amener

(Mot repris de amèneriez)

amener

v.t.
1. Faire venir qqn avec soi ; provoquer la venue de qqn : Puis-je amener un ami à votre soirée ? Je vais vous dire ce qui m'amène.
2. Porter, transporter qqn, qqch vers une destination : Le tramway vous amène directement à la gare conduire acheminer
3. Pousser, entraîner qqn à faire qqch : Son métier l'amène à voyager beaucoup, à des déplacements fréquents.
4. Avoir pour conséquence : Ce médicament amène un apaisement immédiat causer, engendrer, entraîner
5. Donner une certaine orientation à une discussion : Amener la conversation sur le sujet de la production agricole. Une comparaison bien amenée présenter
Amener les couleurs

s'amener

v.pr.
Fam. Venir : Alors, vous vous amenez ? arriver

amener


Participe passé: amené
Gérondif: amenant

Indicatif présent
j'amène
tu amènes
il/elle amène
nous amenons
vous amenez
ils/elles amènent
Passé simple
j'amenai
tu amenas
il/elle amena
nous amenâmes
vous amenâtes
ils/elles amenèrent
Imparfait
j'amenais
tu amenais
il/elle amenait
nous amenions
vous ameniez
ils/elles amenaient
Futur
j'amènerai
tu amèneras
il/elle amènera
nous amènerons
vous amènerez
ils/elles amèneront
Conditionnel présent
j'amènerais
tu amènerais
il/elle amènerait
nous amènerions
vous amèneriez
ils/elles amèneraient
Subjonctif imparfait
j'amenasse
tu amenasses
il/elle amenât
nous amenassions
vous amenassiez
ils/elles amenassent
Subjonctif présent
j'amène
tu amènes
il/elle amène
nous amenions
vous ameniez
ils/elles amènent
Impératif
amène (tu)
amenons (nous)
amenez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais amené
tu avais amené
il/elle avait amené
nous avions amené
vous aviez amené
ils/elles avaient amené
Futur antérieur
j'aurai amené
tu auras amené
il/elle aura amené
nous aurons amené
vous aurez amené
ils/elles auront amené
Passé composé
j'ai amené
tu as amené
il/elle a amené
nous avons amené
vous avez amené
ils/elles ont amené
Conditionnel passé
j'aurais amené
tu aurais amené
il/elle aurait amené
nous aurions amené
vous auriez amené
ils/elles auraient amené
Passé antérieur
j'eus amené
tu eus amené
il/elle eut amené
nous eûmes amené
vous eûtes amené
ils/elles eurent amené
Subjonctif passé
j'aie amené
tu aies amené
il/elle ait amené
nous ayons amené
vous ayez amené
ils/elles aient amené
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse amené
tu eusses amené
il/elle eût amené
nous eussions amené
vous eussiez amené
ils/elles eussent amené

AMENER

(a-me-né ; se conjugue comme mener) v. a.
Mener vers. Je l'amènerai dîner chez vous. Amène-le devant nous. Cet ingénieur amena les eaux de fort loin dans la ville.
Le lapin ne fait sortir ses petits de leur retraite pour les amener en dehors que quand ils sont tout élevés [BUFF., Lapin.]
Quels motifs jusqu'ici peuvent nous l'amener ? [CORN., Sertor. I, 2]
Hélas ! qui peut savoir le destin qui m'amène ? [RAC., Andr. I, 1]
Mandat d'amener, ordre de comparaître devant un juge.
Fig. Amener quelqu'un à une opinion, à un sentiment, faire qu'il l'adopte. Il amena les autres à ses sentiments.
L'amour où je voulais amener sa tendresse [RAC., Brit. IV, 2]
A quel excès d'amour m'avez-vous amenée ! [ID., Bérén. IV, 5]
Jouis de mes travaux, mais crains d'empoisonner Ce bonheur difficile où j'ai su t'amener [VOLT., Alz. I, 4]
Amener quelqu'un à faire une chose, à prendre un parti, etc.
Tirer à soi. Il amène à lui tout le tapis. L'accoucheuse a amené un enfant fort et bien portant [du sein de la mère].
En termes de marine, abaisser, faire descendre.
Enfin, nous amenâmes la voile [CHATEAUB., Itin. II, 18]
Amener pavillon, et, absolument, amener, se rendre.
Introduire, donner occasion à. Ce sont les jeunes gens et les femmes qui amènent les modes. C'est vous qui avez amené l'entretien. Les brusques changements amènent les maladies. Amener un incident, une reconnaissance, un dénoûment, les préparer avec art. Il a très bien amené cette comparaison, il l'a présentée d'une manière heureuse et naturelle.
Terme de jeu de dé, de trictrac. Amener beset, double deux. sonnez, double six.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    E s'il pot dedenz un an e un jur trover le larun e amener à la justice... [, Lois de Guill. 4]
    Diz blanches mules fist amener Marsiles [, Ch. de Rol. VII]
  • XIIe s.
    Et vint ostages qui ci sunt amenez [, Ronc. p. 31]
    On lui amene un destrier de Ongrie [, ib. p. 55]
    Si m'ament [qu'il m'amène] Aude, qui tant a le vis clair [, ib. p. 157]
    Tant qu'[il] ait ocis celui qui sa terre lui art, Ou il l'en amaint pris en chaaine ou en hart [, Sax. XI]
    Et sainz Pols ne se repentivet [repentait] mie de ceu k'il ses disciples avoit ameneiz à tristece [ST. BERN., 564]
  • XIIIe s.
    Pour la raison de ce qu'o moi [je] l'aiamenée [la terre] [, Berte, XVI]
    Et je fui amenée en la cit de Paris [, ib. XX]
    Qu'ele amaint, s'ele peut, ou Rainfroy ou Heudri [, ib. LXXI]
    Ou Heudri ou Rainfroi [j'] en amenrai o mi [avec moi] [, ib. LXXI]
    En leur galies monterent et en amenerent avec eux le bon conte Perron de Bretaingne [JOINV., 249]
    Nous l'amenames à la meson, là où le roy et la royne et touz les barons la reçurent moult honorablement [JOINV., 212]
  • XVe s.
    Là une anesse trouverez Liée, vous la deslierez, Et la m'amarrez maintenant [, la Pass. de N. S. J. C]
    Ils trouverent les nefs et les vaisseaux tous prests que on leur avoit amenés d'Angleterre [FROISS., I, I, 29]
    Il ameine avec lui grant monde pour quelque occasion de guerre [COMM., VI, 3]
  • XVIe s.
    Et me semble qu'il n'en faudra point amener [produire] de grandes preuves [LANOUE, 147]
    Les propres parents ne peuvent demeurer longtemps ensemble, sans entrer en des debats, qui après les amenent aux armes [ID., 247]
    Estant fort, vous amenez vos ennemis à raison bien tost, soit par victoire ou composition [ID., 416]
    En suivant le fleuve, on abonderoit de toutes provisions necessaires qui s'ameneroient par icelui [ID., 422]
    Comme ceux de la caraque lui commanderent de ameiner, il abat et amure sa grand voile tout d'un coup [D'AUB., Hist. II, 50]
    Les Portugais ne crurent pas qu'ils osassent parler à eux jusqu'à ce qu'ils crierent ameine [ID., ib. II, 208]
    Voyla cinq esclaves, mange-les, et nous t'en amerrons davantage [MONT., I, 129]
    Il desfeit et meit en pieces dix mille barbares, et en amena très grande quantité de butin [AMYOT, P. Aem. 13]

ÉTYMOLOGIE

  • À (voy. à) et mener ; bourguig. emené ; Berry, j'amerrai, j'amènerai (archaïsme) ; provenç. amenar.

amener

AMENER. v. tr. Mener en quelque endroit ou vers quelqu'un. Il m'a amené ici. Si vous venez nous voir, amenez votre frère. Il a amené du secours, des troupes. Amenez-le-moi. Il le fit amener devant lui. Je vous l'amènerai par le collet, par la main. Il lui amena son fils. Nous avons amené d'Angleterre plusieurs chevaux. Amenez-moi mon cheval, ma voiture. Amener des marchandises par charroi, par bateau, à dos de mulet. Ces marchandises nous sont amenées par la Seine, par ce canal, par le chemin de fer.

Fam., Quel sujet, quel bon vent vous amène? Quel sujet vous fait venir ici?

En termes de Droit criminel, Mandat d'amener, Ordre de faire comparaître quelqu'un devant le juge.

Fig., Amener quelqu'un à une opinion, à un sentiment, etc., Parvenir à lui faire adopter une opinion, etc. Il me fut impossible de les amener à mon sentiment. Elle s'efforçait de l'amener à sa croyance. On dit de même Amener quelqu'un à faire une chose. Amener à composition. Amener à résipiscence. Malgré sa résistance, je l'ai amené où je voulais.

Il signifie aussi Tirer à soi. La barque est poussée en avant lorsqu'on amène la rame à soi. Il amène à lui toute la couverture. Il amène à lui tout le profit de l'affaire.

Il signifie, en termes de Marine, Faire descendre. Amener les basses vergues. Amener les voiles. Amener son pavillon, ou absolument Amener, Baisser son pavillon pour marquer qu'on se rend à l'ennemi.

Il signifie encore figurément Introduire, faire adopter, mettre en usage. Ce sont les émigrés qui nous ont amené l'anglomanie. C'est lui qui a amené cette mode. C'est ce médecin qui a amené l'usage de tel remède.

Amener un sujet de conversation, amener la conversation sur un sujet, Faire que la conversation tombe sur tel ou tel sujet.

En termes d'Art dramatique, Bien amener, mal amener un incident, une reconnaissance, un dénouement, etc., Les préparer, les faire venir avec ou sans art, avec ou sans adresse.

En matière de Discussion, Cette preuve est amenée de bien loin, Elle est bien recherchée, elle n'est guère naturelle. On dit quelquefois de même Cette comparaison est amenée de bien loin, de trop loin.

AMENER se dit aussi des Choses qui sont immédiatement suivies d'une autre, ou qui ont telle ou telle conséquence. Ce vent nous amènera de la pluie. Un malheur en amène un autre. Cela pourrait amener des querelles, une guerre, etc. Cet événement allait amener une réforme importante. La politesse des moeurs amène celle du langage.

amener

Amener, ex Ad et verbo Mino, minas, qui signifie mener, Apportare, Adducere.

Amener à grand haste, Trahere.

Amener d'avantage, Superducere.

Qui premier a amené ambition au Senat, Qui introduxit ambitionem in Senatum.

Amener une nouvelle guise, ou nouvelle coutume, Morem inducere, vel introducere.

Amener à quelque chose, Adducere hominem ad rem aliquam.

Amener pour preuve, In argumentum ducere.

Amener son garant, Sistere authorem laudatum.

Amener quelqu'un devant l'huis, Praestare aliquem ante aedes.

Mener, ou amener d'un lieu à autre, Traducere.

Il amene et ravalle la chose jusques là, Eo rem dimittit.

Estre amené par douleur à confesser choses toutes contraires à celles qu'on disoit au precedent, Deduci a dolore.

amener


AMENER, v. a. [Amené, 2ee muet, mais devant la syllabe fém. il se change en è moyen: j'amène, tu amènes, il amène, ils amènent. On écrivait autrefois, j'ameine, tu ameines, etc. Voy. AMEINER.] Conduire, mener vers quelqu'un ou quelque lieu. Trév. Cette définition n'est pas exacte, car amener ne se dit pas de tout lieu, mais de celui où l'on est. "Il m'a amené ici; amenez-le chez moi. "Quel sujet, quel bon vent, quelle affaire vous amène. — Et figurément en parlant des chôses, ce vent nous amènera la pluye. = 2°. Introduire, mettre en usage. "Les femmes amènent les modes. 3°. On dit dans le style familier, amener à bien, réussir par sa bone conduite. "Il a amené cette affaire à bien "Son dernier enfant est le sixième qu'elle a amené à bien. Coyer.
   Rem. M. Fontanelle, dans Ericie, fait régir à ce verbe l'infinitif sans prép.
   Quelle fureur t'amène,
   Exposer mon honeur, et ta vie et la mienne.
T'amène, exposer n'est pas français, dit M. Freron.
   Il régit fort bien les noms au datif, et au figuré. "On l'amena au général; il vaut mieux amener les chôses à un acomodement, que de plaider ou de faire la guerre.

Synonymes et Contraires

amener

Traductions

amener

anbringen, bringen, eintragen, heranbringen, überbringen, mitnehmen, fortfahrenbring, fetch, convene, get, lead, lower, take, take alongmeenemen, aanbrengen, aandragen, bezorgen, brengen, voorleiden, meebrengen, [iemand] ergens toe brengen, ophalen [visnet], optrekken, strijken [vlag], ten gevolge hebben, teweegbrengen, afhalen, medebrengen, medenemen, vergaderenהביא (הפעיל), קירב (פיעל)aanbring, aandra, aandraag, bringaportar, portar, portar adonéstibringeφέρνω, συμβάλλωalkonduki, alporti, kunvenigitraer, aportar, ir a buscar a, llevarodavezet, odavisz, összehívportare, ammainareadducere, ferrebringeprzynieśćconvocar, reunir, trazeraducegetirmekпривезти (aməne)
verbe transitif
1. conduire qqn quelque part amener son fils à l'école Ce bus nous amène à l'aéroport.
2. avoir pour conséquence amener des ennuis
3. pousser qqn à faire qqch Son divorce l'a amené à déménager.
4. apporter amener le dessert

amener

[am(ə)ne] vt
[+ personne] → to bring
Qu'est-ce qui t'amène? → What brings you here?
Est-ce que je peux amener un ami? → Can I bring a friend?
[route, véhicule] → to take
Cette route vous amène au village → This road takes you to the village.
(= entraîner) → to bring about
(= inciter) amener qn à qch → to lead sb to sth
amener qn à faire → to lead sb to do
(= baisser) [+ drapeau, voiles] → to lower [am(ə)ne] vpr/vi → to show up >, to turn up >