amende


Recherches associées à amende: amande

amende

n.f. [ de amender ]
Sanction infligée par la justice et consistant dans le versement d'une somme d'argent : Elle a dû payer une amende de 50 euros.
Faire amende honorable,
reconnaître ses torts.
Mettre qqn à l'amende,
lui infliger par jeu une sanction légère, lui imposer un gage.

AMENDE

(a-man-d') s. f.
Peine pécuniaire.
Mettez des amendes sur ceux qui.... [FÉN., Tél. XI]
On a condamné à des amendes tous les donatistes [BOSSUET, Lett. 237]
Me mettrait-on à l'amende ? Non [LA FONT., Cas.]
Dix mille francs, dix mille francs d'amende ! Dieu ! quel loyer pour neuf mois de prison ! [BÉRANGER, Dix m. f.]
Amende honorable, peine infamante, aveu public et forcé d'un crime.
Son arrêt qui était de faire amende honorable devant Notre-Dame [SÉV., 296]
Fig. Faire amende honorable, demander publiquement pardon.
Si on ne vous eût fait amende honorable pour l'affront... [HAMILT., Gramm. 9]
Il a fait une grande amende honorable de sa vie passée [SÉV., 173]
Va, va-t'en faire amende honorable au Parnasse.... [MOL., Femmes sav. III, 5]
Pour lui faire amende honorable de ses infidélités [BOSSUET, Prière, 3]

PROVERBE

  • Les battus payent l'amende, celui à qui une réparation serait due, souffre un nouveau dommage.
    Hé quoi donc ? les battus, ma foi ! paieront l'amende [RAC., Plaid. II]
    Outre la perte de son procès, le battu payait encore l'amende à l'époque où la plupart des différends se vidaient dans un champ de bataille à coups de mains.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Sire Reinaus, je m'en escondirai [excuserai] : à cent puceles, sur sains [je] vous jurerai Qu'oncques nul home fors vostre cors [je] n'aimai ; Prenez l'emmende, et je vous baiserai [, Romancero, p. 50]
  • XIIIe s.
    Pour Dieu, prendés l'amende [réparation] que li rois vous offre [, Chr. de Rains. p. 143]
    Et s'il i a nule parole Que sainte eglise tiengne à fole, Prest sui qu'à son voloir l'amende, Se ge puis suffire à l'amende [, la Rose, 15504]
    Il fut jugié que li taverniers seroit en amende envers Pierre [BEAUMANOIR, XXVI, 15]
    Se cil devant Dieu li demande, Je ne respont pas de l'amende [RUTEB., 73]
    Nous establissons que nulz de nos baillifs ne lieve amande pour debte que nos subjez doivent, ne pour malefaçon, se ce n'est en plein plet où elle soit jugée et estimée [JOINV., 295]
    La quarte amende fu telle, que frere Hugue de Joy, qui estoit marechal du Temple, fut envoié au soudanc de Damas de par le mestre du Temple [ID., 268]
  • XVe s.
    Ceux de l'ost estoient moult courroucés, et ne savoient sur qui prendre l'amende [FROISS., II, II, 76]
    Et, quant pour parler il avoit reçu quelque dommage [Louis XI] ou en avoit soupçon, et le vouloit reparer, il usoit de ceste parole au personnage propre : Je sçay bien que ma langue m'a porté grand dommage, aussi m'a elle fait quelquesfois du plaisir beaucoup ; toutes fois c'est raison que se repare l'amende [COMM., I, 10]
  • XVIe s.
    Par l'amende et reparation qu'il en fit aux ombres des amants morts [YVER, p. 549]
    Les autres furent condamnez en l'amende, partie honorable et partie profitable [CASTELNAU, 5]
    Si l'enfant est jà formé, qu'il [celui qui fait avorter] en perde la vie : mais s'il n'est encore formé, qu'il soit condamné à amende pecuniere [PARÉ, XXVII, p. 658]

ÉTYMOLOGIE

  • Amender ; bourguig. aimande.

amende

AMENDE. n. f. T. de Jurisprudence. Peine pécuniaire imposée par la justice. Amende ordinaire. Amende arbitraire. Payer l'amende. Être condamné à l'amende, à de grosses, à de fortes amendes. Une faible, une légère amende. Une amende de cinquante francs. Vous serez mis à l'amende.

Prov., C'est la coutume de Lorris, les battus paient l'amende; ou, simplement et plus ordinairement, Les battus paient l'amende, se dit en parlant de Quelqu'un qui est condamné, tandis qu'il devrait être dédommagé.

Amende honorable, Sorte de peine infamante qui était ordonnée par justice et qui consistait à reconnaître publiquement son crime et à en demander pardon.

Fig. et fam., Faire amende honorable d'une chose, En demander pardon. Vous avez manqué aux égards qui lui sont dus, il faut que vous en fassiez amende honorable.

amende

Amende, C'est la peine pecuniaire ou honorable, qui est establie par la loy ou la coustume, ou infligée par sentence sur aucuns, pour avoir fait quelque chose prohibée, ou bien obmis de faire quelque chose ordonnée, ou autrement injuste et temeraire, Multa. Et est dite Amende de Emendo, qui signifie reparer une male façon en quelque chose, parce que l'amende est infligée pour reparation de la male façon, de l'acte qui en a fait ouverture. Selon ce on dit estre condamné en amende honorable, et civile ou pecuniaire pour un forfait commis, ou estre condamné en l'amende de fol appel. Et le detenteur d'heritage en censive n'ayant payé les droits de cens au jour et lieu que deus sont, estre cheu en l'amende de tant de sols Parisis, Emendo, Emendas.

Amende honorable, Traductio reorum ignominiosa, supplex et stigmatica. B.

Condamner à l'amende, Multare, Multam facere, Irrogare multam.

Condamner à l'amende pecuniaire, Pecunia multare.

Je te feray condamner en une bonne amende, Dicam tibi impinguam. ex Terent.

Commettre quelque cas dont on doive estre condamné à l'amende, Multam committere.

Qu'il soit condamné à cette amende, de ne boire vin de vingt jours, Haec mulcta ei esto, vino viginti dies vt careat.

Condamner en amende de certain nombre de brebis, ou de boeufs, Dicere mulctationem pecoris.

Defendre sur peine de l'amende, Mulctam dicere. B. ex Cic.

Condamnation à l'amende, Mulctae irrogatio.

Imposer l'amende, Imponere mulctam.

Payer l'amende et une peine, Poenam dissoluere, Expendere scelus, Poenas pendere inter aerarios.

Faire commandement de payer aucune amende, Condamner à l'amende, Multam facere.

Sur peines de grosses amendes qui autrement feroit, Non leui defunctorum poena qui non restituisset. B. ex Liuio.

¶ Argent venant des amendes, Pecunia multatitia.

¶ Receveurs des amendes, AErarij, aut vrbani quaestores, Multarum coactores.

Amende adjugée au Roy, Mulcta fisco commissa et pronunciata.

Condamné en amende pecuniaire, Pecuniae damnatus.

Estre condamné à l'amende, et és despens, dommages et interests, Mulctae, litisque aestimationis damnari.

Supplier d'estre excusé en l'amende, Mulctam deprecari.

Faire condamner sa partie en l'amende, et és despens, Damnare aduersarium suum, et mulctae pecuniae.

Pour eviter l'amende, Subterfugiendae mulctae gratia.

Pour sauver l'amende, Ad deprecandam mulctam.

Emprisonner un homme pour amende, ou pour quelque somme de deniers, qu'il a esté condamné payer, Pignerari hominem pro re iudicata, vel pro mulcta iudiciali.

Grosse condamnation d'amende, et portant infamie, Atrox irrogatio mulctae, ignominiamque inurens.

Amende profitable, Mulcta rei persecutoria.

Amende de soixante livres Parisis, Fraus sexagenaria, Mulcta sexagenaria.

L'amende de fol appel, Mulcta prouocatoria, Fraus temerariae prouocationis.

Sur peines d'amende arbitraire, et de punition corporelle, Inhibendis imperiis pecuniariis et capitalibus.

Amende honorable, Mulcta, seu poena honoraria, Traductio ignominiosa.

Faire faire amende honorable, Exemplari traductione damnatum infamare.

Condamnation d'amende honorable, Honoraria poenae irrogatio.

Condamné à faire amende honorable la torche au poing, Reus taediferi habitu per ora vulgi traductus.

amende


AMENDE, s. f. [et non pas AMANDE, avec un a, quoiqu'on le prononce de la sorte; 2e lon. 3e e muet.] Peine pécuniaire, imposée par la Justice. Payer l'amende, être mis ou condamné à l'amende.
   AMENDE honorable est une contre-vérité, car elle est infamante. C'est être condamné à aller nud en chemise demander pardon à Dieu, au Roi et à la Justice. Voy. AMENDEMENT.

Synonymes et Contraires

amende

nom féminin amende
Sanction pécuniaire.
contravention -familier: contredanse, P.-V., papillon -populaire: prune.
Traductions

amende

Geldstrafe, Buße, Bußgeld, Strafefine, amendsboete, geldboete, bekeuringעונש כספי (ז), קנס (ז), קְנָסboetemultabødemonpunomultapénzbírságdendamulta, contravvenzione, ammendamulkt, botmulta, dinheiro da multaböter, dagsböter, plikt, straffavgift, vite罚款πρόστιμοштраф, пеняغَرَامَةpokutasakkokazna罰金벌금grzywnaค่าปรับcezatiền phạt (amɑ̃d)
nom féminin
sanction financière payer une amende

amende

[amɑ̃d] nf
(= sanction) → fine
une amende de 150 euros → a 150-euro fine, a fine of 150 euros
mettre à l'amende → to penalize
faire amende honorable → to make amends