amendement

(Mot repris de amendements)

amendement

n.m.
1. Modification apportée à un projet ou à une proposition de loi par une assemblée législative.
2. Substance incorporée au sol pour le rendre plus fertile : La marne est un amendement calcaire.

AMENDEMENT

(a-man-de-man) s. m.
Changement en mieux. L'amendement d'une terre, d'un sol. Il n'y a point d'amendement à sa santé, à sa conduite.
L'amendement que les années apportent à ma pauvre cervelle [SÉV., 421]
Ceux qui récidivent, sans qu'on y voie aucun amendement [PASC., Prov. 10]
Satisfaites les deux par votre amendement [ROTROU, Antig. V, 5]
En agriculture, moyens par lesquels on améliore ou on modifie le sol, à l'aide du colmatage, de la chaux, de la marne, du sable, de l'argile, de l'humus, ou par le mélange des terres.
Modification d'un projet de loi. On a proposé plusieurs amendements.
Dans l'ancienne jurisprudence, correction d'un jugement.
Il voulut que l'on pût demander amendement des jugements rendus dans ses cours [MONTESQ., Esp. XXVIII, 29]

SYNONYME

  • AMENDEMENT, CORRECTION, RÉFORME, c'est changement en mieux. La correction ôte une faute, un défaut, un vice. L'amendement rend meilleur La réforme modifie tout à fait le sujet. On se corrige d'un défaut ; on s'amende, en gagnant des qualités ; on se réforme, en substituant à un genre de vie déréglé un genre de vie tout contraire.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Quant par amendement lur ad Deus pardoné, N'erent par mun escrit el siecle vergundé [, Th. le Mart. 136]
    Encuntre saint Iglise a esté lungement, Mais des ore trarra à sun delivrement, La pietez de Deu l'a trait à amendement [, ib. 72]
  • XIIIe s.
    Quant aucuns se deut d'aucun tort qu'on li a fet, dont il veut avoir amendement par justice, il convient qu'il face.... [BEAUMANOIR, 45]
    Li sires, à qui li amendemens apartient, doit donner jor de veue [ID., IX, 9]
    Sire, je dirai pour Pierre, par amendement de li et de son conseil.... [BEAUMANOIR, V, 7]
    Ce ne soufist pas, ains convient qu'il raporte l'heritage, à tout [avec] son amendement [ID., XIV, 13]
    Li labeurs et li amendemens qu'on met sur le liu fet le [la] seurté, par coustume, vers celi qui baille se [sa] terre [ID., XXXIV, 17]
    Et se li quens voit que ce soit li porfit du païs et li amendemens du cemin, bien le doit soufrir [ID., XXV, 7]
    Et s'il a avoué, il doit presenter li et son avoé, et se presenter par amendement d'armes [ID., LXIV, 4]
  • XIVe s.
    Mais il n'a en mesfaire fors que amendement [, Baud. de Seb. VII, 34]
    Nous voulons que nos amendements soient faiz par la main de nos executeurs [DU CANGE, amendamentum.]
    Le dit Juhannin mena une chartée d'amendement [fumier] aux champs [ID., ib.]
  • XVe s.
    Les deux principaulx et les complices, lesquelx et non autres feront l'amandise du meffait [ID., ib.]
  • XVIe s.
    En ces bains-là demeurerent tous les malades, jusqu'à ce que, par leur amendement, ils connurent qu'ils s'en pouvoient retourner [MARG., Préf.]
    Puisque le bon traitement que je vous ai fait n'a pu servir à votre amendement [ID., Nouv. VI]
    Je voy que l'amendement ne vault pas la douleur qu'il en fault endurer [AMYOT, Marius, 9]

ÉTYMOLOGIE

  • Amender ; provenç. amendament.

amendement

AMENDEMENT. n. m. Action d'amender.

En termes d'Agriculture, Tout ce qui contribue à rendre un terrain meilleur et plus fertile. Les amendements naturels sont l'air, l'eau, la lumière, la chaleur, etc. Les labours, les sarclages, le mélange des terres, les engrais, etc., sont des amendements artificiels.

Il signifie encore, en termes de Législation, Modification faite à un projet de loi, d'arrêté, pour changer quelqu'une de ses dispositions, ou seulement pour lui donner plus de clarté, plus de précision. Proposer, discuter, mettre aux voix, adopter, rejeter un amendement. On a fait à cette loi plusieurs amendements. La loi a passé sans amendement.

amendement

Demander l'amendement d'aucun meffait à l'encontre d'aucun, Poenas ab aliquo repetere.

amendement


AMENDEMENT, s. m. [Amandeman; 2e et dern. lon. en a le son d'an 3e e muet.] Pluche écrit tantôt amandement, tantôt amendement. Les Imprimeurs doivent faire attention à ce mot et au suivant, et sur-tout à celui d'amende, pour ne pas le confondre avec amande, fruit de l'amandier.
   AMENDEMENT, 1°. Changement en mieux. Acad. par lequel on devient meilleur. Trév. Il se dit, au physique et au moral, de la santé du corps, et de celle de l'âme. "Il n'y a point d'amendement à sa santé, dans sa conduite. = 2°. Engrais de terres. "Cette terre est maigre; elle a besoin d'amendement.

Synonymes et Contraires

amendement

nom masculin amendement
Modification apportée à un projet.
Traductions

amendement

דישון (ז), הפרחה (נ), טיוב (ז), תיקון חוק (ז), דִּשּׁוּן, תִּקּוּן חֹק, טִיּוּבamendmentabonoamendemenÄnderungτροπολογίαemendamentoamendementИзменение개정 (amɑ̃dmɑ̃)
nom masculin
modification d'un texte de loi voter un amendement

amendement

[amɑ̃dmɑ̃] nm (DROIT)amendment